A quel moment faut-il invoquer Allah, exalté soit-Il, après la prière ?
Fatwa No: 89938

Question

A quel moment faut-il invoquer Allah, exalté soit-Il, après laprière ? Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit que les invocations après les prières obligatoires sont exaucées. Cependant, j’ai lu certains hadiths selon lesquels le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) se levait hâtivement après sa prière au point de donner l’impresion qu’il était assis sur une pierre chaude. Devons-nous donc invoquer Allah, exalté soit-Il, après les quatre Rak’ahs de la prière de Dhuhr par exemple ou après avoir accompli la prière surérogatoire de Dhuhr ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Celui qui veut invoquer Allah, exalté soit-Il, après la prière doit le faire après avoir terminé les Dhikrs de la sunna immédiatement après la salat. Lorsque le fidèle termine ces Dhikrs, il peut invoquer Allah, exalté soit-Il, à sa guise. Il n’était pas de la tradition du Prophète () d’invoquer Allah, exalté soit-Il, avant cela. Ibn al-Qayyim, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Quant au fait de faire des invocations après les salutations finales de la prière en étant tourné vers la qibla ou vers les fidèles, cela ne faisait pas partie de la tradition du Prophète () et n’a jamais été rapporté à son sujet ni par une chaîne de transmission authentique ni par une chaîne de transmission faible. »

Concernant l’empressement du Prophète () à se lever après les salutations finales de la prière, ‘Âicha, qu’Allah soit satisfait d’elle, rapporte ce qui suit : « Lorsque le Prophète () faisait les salutations finales, il ne restait assis que le temps de dire :
“Allahumma Anta al-Salâm wa Minka al-Salâm Tabârakta Ya Dhâl Djalâli wa al-Ikrâm (Seigneur ! Tu es l'Etre Parfait et c’est de Toi que vient la perfection. Béni sois-Tu, ô Digne de glorification et de munificence).”  » (Mouslim)

La parole « il ne restait assis » signifie « en étant tourné vers la qibla». De plus, lorsqu’il achevait la prière, le Prophète () se tournait vers ses Compagnons. Le sens n’est donc pas qu’il se levait mais qu’il changeait de position et faisait face à ses Compagnons.

Le hadith que vous mentionnez qui a trait à la prière du Prophète () et dans lequel il est dit qu’il se levait de sa prière « comme s’il était assis sur une pierre chaude …» (Al-Tirmidhî, al-Nasâ’î et d’autres) se rapporte au moment où il s’asseyait après le premier Tachahhud et non immédiatement après la prière. De plus, le cheikh al-Albânî (qu’Allah lui fasse miséricorde) a qualifié ce hadith de faible (Da'îf).

Pour finir, nous attirons votre attention sur le fait que ce que font de nombreuses personnes, à savoir invoquer Allah, exalté soit-Il, en groupe immédiatement après la prière est une hérésie religieuse qui n’a aucun fondement dans la Charia.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation