Est-il permis de placer un enfant adoptif dans un orphelinat ?
Fatwa No: 90074

Question

Deux époux ont adopté un enfant en Malaisie et l’ont ensuite placé dans un orphelinat en affirmant qu’ils n'étaient pas obligés de s’occuper de lui. Quel est la position de la Charia à leur sujet ? Aujourd’hui, cet enfant ae nviron quatre ans. Il a un passeport irlandais car son père adoptif l’a officiellement reconnu et celui-ci est irlandais. Vis-à-vis de la loi, il est le fils de cette personne. La Charia permet-elle que cet enfant soit placé dans un orphelinat après deux ans passés avec ses parents adoptifs ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Si l’orphelinat où cet enfant a été placé est un endroit sûr, celui qui l’y a déposé n’a rien à se reprocher. Mais si l’enfant risque d’être maltraité dans cet orphelinat il a certes commis un péché. Il doit alors remédier à son erreur, retirer l’enfant de l’orphelinat et le ramener à ses parents s’ils sont connus ou le ramener au service d’adoption d’où il l’a pris si celui-ci est sûr.

Quant à celui qui recueille cet enfant, il doit le protéger et s’occuper de lui. Al-Bâdji, qu’Allah lui fasse miséricorde, dit dans al-Muntaqâ une explication d’al-Muwatta : « Si le Trésor public musulman ne peut pas subvenir aux besoins de l’enfant, l’imam Mâlik, qu’Allah lui fasse miséricorde, dit dans son ouvrage al-Muwâzaya que celui qui le recueille doit s’occuper de lui jusqu’à ce qu’il devienne adulte et soit capable de se prendre en charge. De plus, il n’a pas le droit de le chasser de chez lui. A partir du moment où il l’a recueilli, il doit s’occuper de lui et le protéger.

Nous attirons votre attention sur le fait que l’adoption qui consite à donner à l'enfant le nom de famille de son père adoptif est interdite. Par conséquent, il est obligatoire de rétablir les choses en attribuant cet enfant à son père si celui-ci est connu ou alors l'appeler un tel fils de Abdullah (serviteur d’Allah, exalté soit-Il).

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation