Malgré son serieux elle a dévié de la bonne voie et a commis un grave péché
Fatwa No: 90120

Question

J’ai 27 ans. Je travaille et je suis très fidèle à mon travail. Mais depuis quelques jours, quand je prie ou récite le Coran, je ne me sens pas du tout reposée, qu’Allah me pardonne. J’ai toujours essayé d’éviter les péchés et de me maintenir dans le chemin droit. Je fais la prière en son temps prescrit, et je m’acquitte de tous mes devoirs religieux. Mais en dépit de tout cela, j’ai dévié de la bonne voie et j’ai commis un péché grave, je ne sais pas pourquoi. J’espère que vous m’enverrez une réponse qui m'aidera à surmonter cette épreuve.

Réponse

Louange à Allah, et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

 

Sachez, chère sœur, que le diable fait tout son possible pour égarer l’être humain et l’éloigner de l’obéissance d’Allah, exalté soit-Il. Allah, exalté soit-Il, nous le révèle (sens du verset) :

 

« Le Diable est pour vous un ennemi. Prenez-le donc pour ennemi. Il ne fait qu’appeler ses partisans pour qu’ils soient des gens de la Fournaise »  (Coran 35/6).

 

Mais de par Sa miséricorde et Sa grâce, Allah, exalté soit-Il, n’abandonne pas celui que le diable parvient à tenter. Il lui ordonne de se repentir, et lui promet pardon et clémence. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

 

« Dis : “Ô Messerviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux” »  (Coran 39/53).

 

Et le Prophète () a dit :

« Celui qui se repent avant que le soleil ne se lève à l’Ouest, Allah, exalté soit Il, lui pardonne »  (Mouslim).

 

Le musulman qui commet la fornication doit absolument se repentir sincèrement. Il doit être certain que la miséricorde d’Allah, exalté soit-Il, est bien plus grande que ses péchés. Le Prophète () a dit :

 

« Par Celui qui détient mon âme dans Sa Main, si vous n’aviez pas péché, Allah vous aurait emportés et aurait fait venir d’autres gens qui auraient péché. Ils Lui auraient demandé de leur pardonner leurs péchés et Il leur aurait alors pardonné »  (Mouslim).

 

Certes, Allah, exalté soit-Il, aime le pardon et la clémence.

 

Lorsque vous dites qu’en priant ou en récitant le Coran, vous ne vous sentez pas reposée, cela peut être dû à la désobéissance que vous avez commise, car les péchés assombrissent le cœur et y laissent des séquelles. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne »  (Coran 20/124). Et le Prophète (Salla Allahou Alaihiwa Sallam) a dit :

 

Si un serviteur commet un péché, une tache noire imprègne son cœur. S’il s'abstient de recommencer, demande pardon à Allah et se repent, son cœur se polit. Et s’il recommence, cette tache grossit au point de couvrir son cœur. » (Ibn Mâdjah).

 

Pour dissiper ce malaise, le serviteur d’Allah, exalté soit-Il, doit se repentir, multiplier les demandes de Pardon, évoquer Allah, exalté soit-Il, constamment et Lui demander de répandre Sa prière et Ses bénédiction sur Son Prophète (). Allah, exalté soit-Il, affirme (sens du verset) : Certes, c’est par l’évocation d’Allah que les cœurs se tranquillisent »  (Coran 13/28). Et d’après al-Tufayl ibn 'Ubay ibn Ka'b, , lorsqu’un homme demanda une fois au Prophète () : « Qu’en est-il si je te consacrais toutes mes prières et salutations ? », Le Prophète () lui répondit : « Allah te débarrassera alors de tout ce qui te tourmente ici-bas et dans l’au-delà »  (Ahmed).

 

Vous vous demandez : quelle est la raison du péché que vous avez commis ? Nous vous répondons que le serviteur d’Allah, exalté soit-Il, commet des désobéissances lorsqu’il suit la voie du diable, alors qu’Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Quiconque suit les pas du Diable, [sachez que] celui-ci ordonne la turpitude et le blâmable »  (Coran 24/21). L’homme commet des désobéissances lorsqu’il suit les désirs de son âme incitatrice au mal. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
« Car l’âme est très incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, [ne la préserve du péché] »  (Coran 12/53).

 

Les regards illicites, les tête-à-tête avec les hommes non Mahrams, les relations suspectes avec des hommes non Mahrams sous le prétexte de l’amitié ou de la camaraderie, le visionnement des feuilletons et des films qui prêchent la turpitude et l’impudeur – toutes ces choses – relèvent de la voie du diable et des désirs de l’âme. Une fois suivies par le serviteur d’Allah, elles le culbutent dans la désobéissance et la perversité.

 

Ainsi, l’adorateur doit être prudent et doit obéir scrupuleusement à Allah, exalté soit-Il, et à Son Prophète (), puisqu’Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Et si vous lui obéissez, vous serez bien guidés »  (Coran 24/54).

 

Pour finir nous vous conseillons de lire sur notre site les fatwas relatives aux normes régissant le travail de la femme.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation