Les conditions du choix de l’imam
Fatwa No: 90169

Question

Quelles sont les conditions du choix de l’imam ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Muhammad, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

 

Si la question porte sur les conditions de la fonction d’imam dans la prière, d’après l’opinion des prédécesseurs et de leurs successeurs, il faut que l’imam soit musulman, pas de ceux qui pratiquent des Bid‘as (innovations religieuses) qui rendent incroyant, et un homme s’il y’a un seul homme parmi les fidèles qui prient derrière lui tous. Il doit avoir accompli les ablutions avec de l’eau ou à sec (avec de la terre). L’imam al-Nawawi, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Il y a unanimité des oulémas sur le fait que le fait de prier derrière quelqu'un qui est en état d’impureté est interdit. »

L’imam doit avoir toute sa raison, être capable d’accomplir les piliers de la salât, de réciter correctement la sourate al-Fâtiha (L’Ouverture) et d’accomplir ce qui rend la salât valide.

 

Si la question est au sujet de celui qui est le plus apte à l’imamat, c’est celui qui mémorise le mieux le Coran et qui connaît ce qu’il faut connaître des sentences relatives à la salât conformément à ces paroles du Prophète () : « Que celui qui a le mieux mémorisé le Livre d’Allah dirige les gens dans la prière. » [(Mouslim)]

Ceci à condition qu’il connaisse ce qu’il faut connaître des sentences relatives à la Salât. Si c’est le cas, on lui donne la priorité à condition de ne pas être dépravé; sinon on donnera la priorité à quelqu’un qui n'est pas dépravé, même si sa mémorisation est moins bonne.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation