Duper les banques sous prétexte que les sociétés d’assurances les indemniseront
Fatwa No: 90179

Question

Certains musulmans ouvrent des comptes dans des banques européennes avec des faux noms et l’intention de les duper sous prétexte que les sociétés d’assurances indemniseront les banques pour leurs pertes. Ils considèrent que ce qu’ils font est légal parce qu’ils sont en état de guerre avec ces pays où se trouvent les banques et disent que cela est licite avec les banques seulement et non avec les individus. Quelle est la sentence à ce sujet et que signifie être en état de guerre avec un certain pays ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Muhammad, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

 

Un des traits du Musulman est la véracité et l’honnêteté et non la perfidie et la duperie. Il doit être un bon exemple et un modèle à suivre en matière d’éthique et de sincérité dans les transactions pour donner une bonne image de l’Islam et des musulmans. Les jurisconsultes ont dit que si un musulman entre en sécurité dans un pays en guerre contre les musulmans, il lui est interdit de porter atteinte à leurs personnes, leurs biens ou leur honneur pour honorer le pacte de sécurité entre lui et eux conformément à ces paroles d’Allah (sens du verset) : « … Ceux qui remplissent leurs engagements lorsqu’il se sont engagés …» (Coran 2/177) et à ces paroles du Prophète () : « Les musulmans se doivent de remplir les conditions de leurs contrats ».

Si ce que les jurisconsultes ont mentionné concernait les pays en état de guerre réelle contre les musulmans, que penser alors si ce n’est pas le cas, que le pays est jugé seulement incroyant et que cela n’implique pas qu’il soit en état de guerre avec les musulmans ? Et si celui qu’ils ont mentionné est entré dans ce pays uniquement en vertu d'un pacte de sécurité et en visite pour un temps sans doute très limité, qu’en sera-t-il de celui qui y réside et en a peut-être acquis la nationalité ce qui lui permet de jouir de tous ses avantages ?

Par ailleurs que celui qui a agi ainsi se demande ce qui a résulté de bon pour les musulmans du fait de ce comportement irresponsable et quelle est la victoire qu’ils ont remportée ? La réalité montre qu’ils n’en ont gagné que les restrictions à leur liberté et la marginalisation.

Nous conseillons à ceux qui agissent ainsi de craindre Allah, glorifié soit-Il, pour eux et pour leurs frères musulmans. Ils doivent se repentir et, pour que ce repentir soit parfait, ils doivent rendre cet argent à son propriétaire, même si cela doit être fait de façon indirecte.Ibn Taymiya dit : « S’il a trahi, volé ou emprunté une chose, il doit la rendre à son propriétaire. » Nous conseillons à chacun de ceux qui ont vu de tels comportements de conseiller leur auteur, de lui rappeler ses devoirs envers Allah, glorifié soit-Il, et de mettre en garde les autres musulmans contre lui.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation