Une fornicatrice veut se remarier avec son premier mari musulman après s’être mariée à un non-musulman
Fatwa No: 90247

Question

J’étais mariée à un homme qui a divorcé de moi parce que je l’ai trahi en forniquant avec un autre. Notre divorce était irrévocable parce que c’était la troisième prononciation de divorce et il me reprenait à chaque fois après les deux premières. Maintenant je suis mariée à un mécréant dont j’ai eu une fille et qui m’a quittée aussi parce que j’ai forniqué avec un autre. J’ai trouvé dernièrement mon premier mari qui ne s’est pas remarié et désire me reprendre bien que je l’eusse trahi. Puis-je l’épouser après avoir divorcé de lui d’un divorce Bâ’in (irrévocable) ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

En premier lieu nous vous recommandons de vous repentir sincèrement de la fornication qui est l’un des péchés le plus vils et les plus graves. Des châtiments suffisamment terribles pour dissuader un croyant ont été mentionnés par les Textes à son sujet.  

Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :
« ceux qui n'invoquent aucune autre divinité à côté d'Allah ; ceux qui n'attentent pas à la vie de leurs semblables qu'Allah a déclaré sacrée, à moins d'un motif légitime ; ceux qui ne s'adonnent pas à la fornication, car quiconque commet de tels péchés encourra la sanction de ses forfaits, * et le Jour du Jugement dernier, son supplice sera doublé et il le subira éternellement, couvert d'ignominie, * hormis ceux qui se repentent, qui croient sincèrement en Allah et qui font des œuvres salutaires. Ceux-là Allah transformera leurs mauvaises actions en œuvres méritoires, car Allah est toute miséricorde et toute indulgence. »  (Coran 25/68-70)

Boukhari a rapporté que le Prophète () a vu durant la nuit du Voyage nocturne et de l’Ascension, des fornicateurs et des fornicatrices nus, châtiés dans une construction semblable avec un four à fond large et dont la partie supérieure est étroite. Lorsqu’un feu était allumé en dessous du four, ils s’élevaient et criaient et lorsqu’il s’éteignait, ils revenaient à leur place initiale. En s’informant à leur sujet on lui dit que c’étaient les fornicatrices et les fornicateurs.   

Le Prophète () dit : « Le fornicateur n'est pas croyant au moment où il fornique … » [(Boukhari, Mouslim)]

La fornication est encore plus grave si la fornicatrice est mariée et sa punition est alors plus grande à cause des conséquences nuisibles qui peuvent en résulter si un enfant illégitime est attribué à son mari.

Vous devez vous repentir avant de mourir et savoir que vous vous tiendrez devant Allah, glorifié soit-Il, toute nue en un jour de la longueur de cinquante mille ans. A ce moment vous réaliserez l’infamie de ce péché que vous avez commis à plusieurs reprises.

Après votre mariage à un mécréant vous ne pouvez retourner à votre premier mari pour deux raisons :

1- Votre mariage avec le mécréant n’est pas reconnu par la Charia (Législation musulmane) car il n’est pas permis à une musulmane d’épouser un mécréant ni au musulman d’épouser une mécréante (NdT: hormis les juives et les chrétiennes chastes).

Et si vous saviez qu’il ne vous était pas permis d’épouser un mécréant vous avez alors commis une faute supplémentaire en l’épousant et vous devez vous en repentir.

Les oulémas ont dit que la femme qui a été répudiée par trois prononciations de divorce ne peut retourner à son mari si elle a contracté après lui un mariage non valide conformément à ces Paroles d’Allah, glorifié soit-Il (sens du verset) : «  il ne lui est plus permis de la reprendre que lorsqu'elle aura épousé un autre homme … »  (Coran 2/230) c’est-à-dire un mariage valide et approuvé par la charia

2- La fornicatrice qui ne se repent pas de sa faute ne peut se marier  même si elle est musulmane, conformément à ces paroles d’Allah, glorifié soit-Il (sens du verset) :
« Le débauché n'épouse qu'une femme débauchée ou une idolâtre, et la femme débauchée n'épouse qu'un homme débauché ou un idolâtre. » (Coran 24/3)

Donc, votre premier mari ou tout autre homme ne peut vous épouser jusqu’à ce que vous vous repentiez en premier lieu et puis que vous acheviez votre période de viduité. A ces deux conditions, vous pourrez alors vous remarier au premier mari mais après avoir épousé un autre homme selon un contrat de mariage valide.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui