Ces invocations sont-elles permises ?
Fatwa No: 90303

Question

Les invocations suivantes sont-elles permises :
1) O Allah, il n'est pas digne de Ta Majesté de faire entrer en Enfer ceux qui Te suivent ainsi que Ton messager et qui évoquent Ton Nom. Épargne-nous donc l'Enfer.
2) O Allah, accepte nos invocations par la sadqa de notre prophète Mohammed (Salla Allahou Alaihi wa Sallam).
Remarque : le terme « par la sadqa » est un terme Urdu signifiant « par le droit » et a un sens de demande d’intercession.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Il ne convient pas d'invoquer Allah en disant : « O Allah, il n'est pas digne... » En effet, une telle invocation est un manque de respect envers Allah, exalté soit-Il, car Il sait mieux que quiconque ce qui est digne de Sa Majesté et de Sa Grandeur et ce qui ne l'est pas. Ensuite, il existe des croyants qui suivent Allah et Son Prophète () qui méritent d'entrer en Enfer en raison des péchés qu'ils ont commis. Abay ibn Ka'b, qu'Allah soit satisfait de lui, a dit : « Si Allah châtiait tous les êtres vivants dans Ses cieux et sur Sa terre, Il le ferait sans être injuste envers eux et s'Il leur faisait miséricorde, celle-ci serait meilleure pour eux que leurs bonnes actions. »

 

Comment peut-on donc dire : « O Allah, il n'est pas digne de Ta Majesté de faire entrer en Enfer... » Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :

 

·         « [...] Est-ce vous les plus savants, ou Allah ? [...] » (Coran 2/140)

 

·         « [...] Allah sait, et vous, vous ne savez pas. » (Coran 24/19)

 

Quant à l'invocation par la sadqa de notre prophète Mohammed (), si le terme sadqa désigne la croyance au Prophète (), rien n'empêche alors de faire cette invocation, car la croyance au Prophète () fait partie de la foi et Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
« ceux qui disent : "ô notre Seigneur, nous avons foi ; pardonne-nous donc nos péchés, et protège-nous du châtiment du Feu" » (Coran 3/16)

 

Il est donc permis d'implorer Allah en recherchant l'intercession de sa foi et de ses œuvres pies comme l'indique le Coran.

 

Par contre, si le terme « sadqa » signifie par le droit ou le prestige de notre prophète Mohammed (), cette invocation est alors illicite selon l'avis correct.

 

Ensuite, nous conseillons à nos frères musulmans en général de s'attacher aux invocations rapportées dans le Coran et la Sunna en raison du bien et de la bénédiction qu'elles contiennent et de leur caractère concis et exhaustif. Ces invocations sont certes meilleures que celles qui recourent à des expressions relevant de l’innovation et pouvant contenir des interdits religieux comme des transgressions ou un manque de respect. Abdullah ibn Mughaffal, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté avoir entendu son fils dire : « O Allah, accorde-moi le palais blanc à la droite du Paradis si j’y entre » Il lui dit alors : « O mon fils, demande le Paradis à Allah et implore Sa protection contre l'Enfer, car j'ai entendu le Messager d'Allah () dire : "Il y aura dans ma communauté des gens qui transgresseront les règles de la purification et de l’invocation." » [Abû Dâwûd, Ahmad, ibn Mâdja (al-Albânî : sahîh)]

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui