Son mari s'obstine à avoir des rapports avec elle durant ses menstrues
Fatwa No: 90448

Question

Mon mari s'obstine à avoir des rapports avec moi durant mes menstrues et je me dispute avec lui, mais je n'arrive pas à l'en empêcher la plupart du temps. Il a pris une deuxième épouse afin de parer à cette habitude, mais il continue et je suis fatiguée et incapable d'y mettre un terme. Qu’est-ce que je dois faire ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Nous avons précédemment émis une fatwa concernant l'interdiction pour l'homme d'avoir des rapports intimes avec sa femme durant ses menstrues. Cet homme doit donc craindre Allah, exalté soit-Il, se repentir et ne pas transgresser les ordres d'Allah, exalté soit-Il, car Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :

• « [...] Et ceux qui transgressent les ordres d'Allah ceux-là sont les injustes. » (Coran 2/229)

• « [...] Quiconque cependant transgresse les lois d'Allah, se fait du tort à lui-même. [...] » (Coran 65/1)

Concernant la femme qui est contrainte par son mari d’avoir des rapports pendant ses menstrues, si elle ne peut pas l’empêcher, elle doit prévenir quelqu'un qui pourra le dissuader et le réprimander. S'il cesse cette pratique alors tant mieux, mais s'il s'obstine, il doit alors être séparé de sa femme.

Le cheikh al-Islâm ibn Taymiyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit : « Si un couple pratique la sodomie, il doit être séparé. Nos savants disent que cela s'applique également, par analogie, au couple qui a des rapports intimes durant les menstrues de la femme. » (Al-Fatâwâ al-Kubrâ)

Enfin, la femme qui a eu des rapports intimes durant ses périodes de menstrues sous la contrainte n'en est pas tenue responsable, car le Prophète () a dit : « Il sera pardonné aux gens de ma communauté ce qu'ils ont fait par erreur, par oubli ou sous la contrainte. » (Ibn Mâdja)

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation