Peut-il quitter ses parents sous prétexte qu’ils s'immiscent dans sa vie et la détruisent ?
Fatwa No: 90547

Question

J'ai 28 ans et ma question est liée à mes parents. Mes parents ne se soucient de rien et ne nous accordent aucune attention. Ils ne font preuve d'aucun amour ni d'aucune tendresse à notre égard. Ma mère ne se préoccupe que d'argent et lorsque je perçois mon salaire de la société privée pour laquelle je travaille, elle me demande de le lui donner intégralement sans me donner aucun conseil ni même invoquer Allah en notre faveur. Lorsque j'ai décidé de me marier, elle m'a demandé de l'accompagner en Inde où elle m'avait choisi une jeune femme dont elle ne connaissait pas grand-chose. Après avoir épousé cette jeune fille, j'ai découvert qu'elle croyait fortement à la sorcellerie et que sa famille avait pour habitude de consulter des sorciers afin qu'elle soit heureuse avec moi. Cependant, j'étais très affecté par cette sorcellerie et j'ai donc demandé à ma belle-famille d'arrêter cela, mais ils m'ont dit que seul un Bâbâ (personne sainte en Inde considérée comme pieuse) peut faire des invocations. Je leur ai dit que l'on pouvait invoquer Allah par nous-mêmes sans avoir besoin de recourir à ces pieux, mais ils ont continué à le faire. Comme cette sorcellerie était insupportable, j'ai répudié ma femme. Aujourd'hui, elle désire se venger de moi par de la magie noire. Le problème pour moi est que mes parents ne sont nullement contrariés par ce qui m'arrive. J'aimerais quitter la maison familiale et vivre seul en coupant toute relation avec mes parents, car ma mère est la cause de ces gros problèmes. Ma vie a totalement changé. Je ne vois plus mes amis et je ne suis plus heureux. S'il vous plaît, dites-moi ce que je dois faire. Je n'aime pas mes parents, mais je crains Allah. C'est pourquoi j'habite avec eux et je subviens à leurs besoins, mais ils s'immiscent dans ma vie et la détruisent. Je ne veux pas subir la colère d'Allah et je crains Son châtiment. Dites-moi quoi faire. J'attends une grande aide de votre part à travers votre réponse.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Vous connaissez sans doute l'importance des droits des parents sur leurs enfants ainsi que le fait qu'Allah, exalté soit-Il, cita Son propre droit en même temps que le leur afin de mettre en évidence son importance en disant (sens du verset) : « et ton Seigneur a décrété : "n'adorez que Lui ; et (marquez) de la bonté envers les père et mère [...]" » (Coran 17/23)

Le Prophète () a dit : « La piété filiale est la clé de la meilleure porte du Paradis; si tu veux, tu peux préserver l'opportunité d'y entrer par cette porte, ou la perdre. » (al-Tirmidhî)

L'enfant a donc l'obligation d'obéir à ses parents et d'être bon envers eux autant que possible.Si la situation est telle que vous l'avez décrite et que vous subissez des torts de la part de vos parents, et plus particulièrement de la part de votre mère, il s'agit alors là d'une grande épreuve que vous devez endurer, car la patience est un bien pour ce monde et l'au-delà. Le Prophète () a dit : « La situation du croyant est étonnante ! Allah ne décrète rien pour lui sans que cela ne soit un bien pour lui. » (Abû Ya'lâ)

Nous vous conseillons de multiplier les invocations adressées à Allah, exalté soit-Il, pour qu’Il réforme vos parents. Quant à vous, efforcez-vous de les conseiller de la meilleure manière et par l'intermédiaire de tous ceux qui ont une influence sur eux dans l'espoir qu'Allah, exalté soit-Il, attendrisse leur cœur et qu'ils vous traitent correctement. En général, les parents font preuve de tendresse et de compassion envers leur enfant.

Toutefois, s'ils vous nuisent d'une manière insupportable ou de telle sorte que vous craignez que cela ne vous pousse à leur désobéir, il n'y a alors aucun mal - si Allah le veux - à ce que vous déménagiez pour habiter loin d'eux, et cela, même sans leur consentement. En effet, cela n'est alors pas considéré comme un acte de désobéissance envers eux. Ceci dans le cas où vous ne craignez pas un dommage pour eux en vous éloignant d'eux, car sinon, vous devez alors patienter et rester avec eux en endurant cette situation. Quoi qu'il en soit, vous devez vous enquérir de leur situation et faire preuve de bonté envers eux.

Nous attirons ici votre attention sur le fait qu'il est interdit de se rendre chez un sorcier ou de pratiquer la sorcellerie, et le musulman doit se méfier de quiconque se prétend pieux et pratique la sorcellerie. Tout croyant perspicace reconnaît un sorcier car son trait le plus important est sa croyance erronée et son comportement déviant.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation