Enlever niqâb afin pouvoir prêcher l'Islam à sa famille non-musulmane ?
Fatwa No: 90555

Question

Je m'appelle Umm Abdillah et je vis en Australie.
La musulmane commet-elle un péché si elle enlève le niqâb après l'avoir porté parce qu'elle pense qu'il existe un intérêt plus important à l'enlever afin de prêcher l'Islam à sa famille non-musulmane ? Il faut savoir que je vis en Australie et que je pense que le port du niqâb est une Sunna d'après l'avis d'al-Albânî, et Allah sait mieux. Ma famille déteste réellement le port du niqâb et cela est un obstacle à ma prédication. N'existe-t-il pas un principe jurisprudentiel qui recommande de délaisser une Sunna pour un intérêt plus important dans la prédication ? Ne sommes-nous pas en Australie pour inviter à l’islam ? Est-il préférable que je délaisse cette Sunna du port du niqâb afin de prêcher l’islam aux membres de ma famille de manière plus appropriée ? J'ai discuté avec mon mari à ce sujet et il n'est pas
certain de la légitimité du fait que je l'enlève. Il a l'impression que cela affaiblira ma foi, mais je pense quant à moi qu'il existe un intérêt plus important à l'enlever. Toutefois, je ne suis pas sûre qu'il soit correct de l'enlever. J'aimerais donc que vous me conseilliez d'après le Coran et la Sunna.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

La femme pubère a l'obligation de se couvrir le visage selon l'avis prépondérant des savants, en particulier à une époque de corruption et de tentation. Cet avis est également le nôtre, mais la question fait l'objet de divergence entre les savants.

De manière générale, la femme qui a un avis différent de celui que son mari considère comme le plus correct n'est pas obligée de suivre ce dernier. Néanmoins, dans ce cas précis, il convient qu'elle se couvre le visage, car c'est l'avis le plus prudent et le plus à même de préserver sa dignité.

Ensuite, s'il existe une bonne raison de penser que se découvrir le visage permet de réaliser un intérêt plus important ou d'éviter un dommage plus grave, le couple ne doit alors pas diverger sur le fait qu'il est permis à la femme de se découvrir le visage afin de réaliser cet intérêt ou de repousser ce dommage. Cela est d'autant plus vrai qu'il existe une divergence entre les savants quant à l'obligation pour la femme de se couvrir le visage. Il serait bon de consulter pour cela des oulémas de confiance présents dans votre pays, car ils sont certes mieux informés de la réalité de la situation là-bas et plus à même de vous donner un verdict approprié.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui