Le père du prétendant au mariage de sa sœur travaille dans une compagnie d’assurance
Fatwa No: 90581

Question

J’ai une sœur de 27 ans qui n’est pas mariée et qui n’avait jamais reçu de demande de mariage. Cependant, depuis peu, un homme de bonne famille l’a demandée en mariage. Cet homme est médecin mais son père travaille dans une compagnie d’assurance. Cet homme vit loin de son père mais il le visite fréquemment. Si ma sœur épouse cet homme, elle sera inévitablement amenée à manger chez son père et contrainte d’accepter les cadeaux de sa famille qui ont été achetés avec l’argent de son père. Devons-nous consulter Allah pour savoir si nous devons accepter ou pas cette demande en mariage ?
J’aimerais obtenir une réponse le plus rapidement possible.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Si l'homme qui a demandé votre sœur en mariage est pratiquant et possède de nobles qualités morales, il ne convient alors pas de rejeter sa demande uniquement parce que les revenus de son père sont illicites et qu’il se peut que son épouse mange de sa nourriture provenant de cet argent illicite car il n’y a aucun rapport entre ces deux choses. Allah, Exalté soit-Il dit : « […] Nul pécheur ne portera les péchés d'autrui… » (Coran : 39/7)

Il a été authentiquement rapporté que le Prophète () a dit : « Si un homme dont vous êtes satisfait de la religion et des valeurs morales demande la main de votre fille, acceptez-le, sinon vous aurez suscité Fitnah sur terre et grand désordre. » (Al-Tirmidhî, [al-Albânî : Hasan])

Ce que nous vous conseillons donc, c’est d’accepter la demande en mariage de cet homme si celui-ci est pratiquant et possède de nobles qualités morales, après avoir consulté Allah. Quant au fait de consommer quelque chose provenant de l’argent de son père, alors si son argent en totalité est illicite et qu’il ne perçoit pas d’autres revenus que celui de son travail dans l’assurance, les oulémas disent alors qu’il est interdit de consommer la nourriture de quelqu'un dont l’intégralité de l’argent est illicite. Par conséquent, il est interdit de consommer de sa nourriture ou de prendre quelque chose qu’il a acheté avec cet argent. Il se peut d’ailleurs que cela dissuade le père du fiancé de gagner sa vie de façon illicite.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation