Son épouse refuse de lui rendre l’argent qu’il lui a confié
Fatwa No: 90616

Question

J’ai donné à mon épouse une somme d’argent pour la garder avec elle, mais quand j’en ai eu besoin, elle a refusé de me la rendre. Maintenant, elle ne m’a pas parlé depuis environ trois mois, car nous ne vivons pas dans le même pays. Que dois-je faire ?

Réponse

Louange à Allah, et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons. Si votre épouse refuse, sans une raison admise par la charia, de vous rendre l’argent que vous avez laissé chez elle à titre de dépôt, elle aura ainsi commis un péché et abusé de votre confiance. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Certes, Allah vous commande de rendre les dépôts à leurs ayants-droit » (Coran 4/58). Et le Prophète () a dit : « L’homme est responsable de ce dont il s’est emparé sans droit jusqu’à ce qu’il le restitue à son propriétaire » (Ahmed). Elle doit donc absolument vous rendre cette somme d’argent. Cependant, s’il existe une justification admise par la charia à son comportement, par exemple si vous négligez de l’entretenir et d’entretenir vos enfants, la charia l’autorise à prendre cet argent. Hind bint 'Utbah, qu’Allah soit satisfait d’elle, dit une fois au Prophète () : « Ô Messager d’Allah, Abû Sufiân est un homme avare qui ne subvient pas à mes besoins ni à ceux de mon enfant si je ne lui prends pas ce qui nous suffit à son insu », le Prophète () lui dit : « Prends ce qui te suffit à toi et à ton enfant sans exagérer » (Boukhari et Mouslim). Par ailleurs, si elle ne vous parle pas parce qu’elle a décidé de rompre avec vous, elle agit mal. Même s’il se trouve que vous avez négligé ses droits, elle n’est pas autorisée à rompre avec vous en retour. Quoi qu’il en soit, nous vous conseillons de recourir à l’arbitrage de gens sensés parmi vos proches et ceux de votre épouse pour vous réconcilier, car Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Si vous craignez le désaccord entre les [époux], envoyez alors un arbitre de sa famille à lui, et un arbitre de sa famille à elle. Si les deux veulent la réconciliation, Allah rétablira l’entente entre eux » (Coran 4/35). Nous devons attirer votre attention sur le fait qu’il est du droit de l’épouse que son mari ne s’éloigne pas d’elle plus de six mois sans sa permission. Sachez que l’éloignement du mari de son épouse est souvent la cause de ce genre de problèmes. Alors, méfiez-vous-en. Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation