Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Dimanche, Aout 25, 2019
Thul-Hijjah 24, 1440
Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « (Ces jours sont) le mois de Ramadân au cours duquel le Coran a été révélé comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et d...

More

L’élévation spirituelle provoquée par les rayons lumineux du mois de Ramadan touche tout le monde, elle pénètre l'obscurité épaisse de l'espace, les toits des bâtiments scolaires et univers...

More

'Obâdah Ibn As-Sâmit, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté ceci : « Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) sortit afin de nous informer de la date de la nuit du destin, quand deux hommes parmi les Musulm...

More

Louange à Allah, le Fort, le Puissant. Qu’Il accorde Son salut et Sa bénédiction à notre Prophète Muhammad, à sa famille et à ses compagnons élus. Le jeûne en Islam est une prescri...

More

Louanges à Allah qui a distingué certaines de Ses créatures par les bienfaits qu’Il a bien voulu leur octroyer et que Son salut et Sa bénédiction soit sur Son Prophète. Mon frère bien-aim&eacu...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses événements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperçu
du jeûne de Ramadan

Le verdict concernant celui qui a eu un rapport charnel en pensant que l’aube n’était pas encore arrivée puis qui s’est rendu compte du contraire

Mercredi 27/06/2012 Imprimez

Question

L'appel à la prière de Fajr a été lancé pendant que nous avions, mon épouse et moi, un rapport charnel, mais nous ne nous en sommes rendu compte que cinq minutes plus tard. Notre jeûne est-il valide ?

Réponse

Louange à Allah. Paix et Salut soit sur Son Prophète.

 

Si le rapport charnel a commencé et s’est terminé avant l’appel à la prière, il n’y a pas de problème et le jeûne est valide.

Si le rapport s’est produit durant l’appel à la prière et que l'époux en a pris conscience et y a mis fin immédiatement, il n'a rien à rattraper et n’a rien à expier.

En revanche, s'il a continué et n’a pas mis fin à son acte, son jeûne est invalide ; il doit le rattraper et expier son acte.

Si l'acte sexuel s’est produit après l’appel à la prière et que l'époux pensait que l’appel n’était pas encore lancé puis s’est rendu compte du contraire, son jeûne est invalide. L'époux doit rattraper son jeûne et expier ce qu’il a fait, s'il n’a pas mis fin à son acte après avoir pris conscience que le muezzin avait lancé l’appel à la prière de Fajr, car en poursuivant son acte il a violé la sacralité du mois de Ramadan. Il faut donc qu’il rattrape ce jour de jeûne et qu’il expie son péché.

Cependant, s’il a mis fin au rapport charnel lorsqu’il a pris conscience que l’appel à la prière avait eu lieu, il doit rattraper ce jour mais n’a aucune expiation à faire, comme indiqué précédemment. Ce qui s'applique à l'homme s'applique aussi à la femme dans toutes ces situations, si elle est consentante.

 

Al-Nawawî, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Si l’aube apparaît pendant qu’il a un rapport charnel avec son épouse et que, tout en ayant pris connaissance de ce fait, il continue son rapport charnel, son jeûne est invalide. On ne connaît pas de divergence entre les savants à ce sujet et cette personne doit expier son acte à notre avis ».

 

Il a dit également à propos de celui qui a un rapport charnel pensant que ce n’est pas encore l’aube puis prend conscience du contraire : « S’il mange, boit ou a un rapport charnel pensant que le soleil s’est couché ou que l’aube ne s’est pas encore levée puis qu’il se rend compte du contraire, il doit compenser ce jour de jeûne. Ceci est l’avis d’Abû Hanîfa, de Mâlik, d’Ahmed, d’Abû Thawr, qu'Allah leur fasse miséricorde, et de la majorité des savants. »

 

Et Allah sait mieux.

© 2019 ,  Islamweb.net , Tous droits réservés.