Sa promise ne respecte pas ses parents (à lui)
Fatwa No: 136151

Question

Je suis en relation avec une jeune fille musulmane pratiquante, nous nous plaisons ensemble et nous avons informé nos parents de notre désir de nous marier au cours des prochaines années. Nos parents vivent dans la même ville, alors que moi je travaille dans une autre ville. Pendant un an, tout allait pour le mieux entre nous jusqu’au jour ou un différend a éclaté entre les deux familles, et mon père a tenu des propos offensants à l’encontre de cette jeune fille. Je lui ai promis de l’épouser parce que je l’aime, mais elle ne respecte plus mon père, et refuse de vivre avec mes parents après le mariage. Je suis peiné à cause de ce problème. Mais à chaque fois que j’essaye de lui expliquer l’attitude de mon père, elle ne se sent pas en sécurité avec moi, et pense que je prends le parti de mes parents et que je les préfère à elle. Elle me traite d’égoïste et dit que je veux avoir l’épouse et les parents en même temps. Je ne veux pas priver ma femme de ses droits, mais je veux en même
temps être bon envers mes parents. Elle pense que ma compassion envers mes parents est une forme de faiblesse. Je ne veux pas manquer à ma promesse de l’épouser, mais en même temps je suis très affligé par la situation actuelle. Je vous saurais gré de m’indiquer les moyens conformes à la charia d'être à la fois un fils et un mari bienfaisant.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Muhammad, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Vous faites bien d’être bon envers vos parents. Votre père est la voie vers le Paradis ; essayez donc de toujours gagner son agrément. Le rang des parents est beaucoup plus important que celui de l’épouse et leurs droits passent avant ceux de l’épouse. Les deux parents son irremplaçables alors que l’épouse l’est.

Si cette jeune fille ne respecte pas vos parents et veut en plus que vous lui donniez la prépondérance sur eux, elle n’est pas digne d’être votre épouse. Si elle agit ainsi alors que vous n’êtes pas encore mariés, les choses risquent de s’aggraver après votre mariage et d'avoir des conséquences néfastes. Nous vous conseillons de changer d’avis au sujet de ce mariage et d’essayer de trouver une fille religieuse qui a un bon caractère qui vous aide à être bienfaisant envers vos parents. D’après Abou Houraïra, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète () a dit : « L'on demande une femme en mariage pour l'une des quatre qualités suivantes: sa richesse, sa noblesse, sa beauté et sa piété. Choisis celle qui est pieuse pour être gagnant. »

Le musulman peut être bon envers ses parents et en même temps respecter les droits de sa femme. Il peut donner à chacun ses droits. Il n’y a pas d’opposition entre les droits des parents et ceux de l’épouse. L’équilibre entre les deux est facile si Allah, exalté soit-Il, veut bien.

Par ailleurs, il faut savoir qu’il est interdit d’avoir une relation avec une jeune fille non Mahram, vous devez donc vous repentir rapidement de cette relation. Coupez court à votre relation avec cette jeune fille, la passion du cœur est facile à surmonter avec l’aide d’Allah, exalté soit-Il.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation