Les signes diacritiques dans le Coran
Fatwa No: 140018

Question

Qui a inventé les signes diacritiques de la langue arabe et les a appliqués au Coran ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.
Les historiens sont d’accord qu’au début des temps les Arabes ne connaissaient pas les points souscrits ou suscrits pour distinguer des lettres ambiguës sans parler des signes diacritiques. Leur connaissance parfaite de la langue les en dispensait. Mais lorsque des nations qui ne connaissaient pas la langue arabe ont embrassé Islam, les fautes de prononciation ont commencé à apparaître. On raconte qu’Abou al-Aswad al-Dawli a entendu quelqu’un réciter ce verset (sens du verset) : « […] Allah et Son Messager sont déliés de tout engagement vis-à-vis des polythéistes » et en changeant le signe diacritique du mot ‘Messager’ il a changé le sens de la phrase. Celle-ci signifiait alors : « Allah est délié de tout engagement vis-à-vis des polythéistes et de Son messager. » Abou al-Aswad a dit alors : « Qu’Allah soit exalté, Il ne peut se délier vis-à-vis de Son messager » Ensuite, il a essayé de mettre quelques signes sur les lettres pour éviter toute confusion. Ainsi, pour exprimer la Fâtha, il a mis un point sur la lettre et pour exprimer la Kasra, il a mis un point sous la lettre et deux points pour le Sukûn. Ensuite les gens se sont mis à changer et à innover jusqu’à la venue de ‘Abd al-Malik ibn Marwan qui a mis ces signes à la place des points et les a rendus ainsi plus faciles à lire pour les gens. Cette méthode a préservé le Coran. C'est l’un des moyens par lesquels Allah, exalté soit-Il, a préservé son Livre. Il dit (sens du verset) : « C'est Nous, en vérité, qui avons révélé le Coran, et c'est Nous qui en assurons l'intégrité. » (Coran 15/9)
Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui