Questions en rapport avec le monde invisible
Fatwa No: 356056

Question

Assalam aleikum,J'aimerais, s'il vous plait, avoir des réponses précises sur ces différents points en rapport avec le monde invisible qu'Allah taala a bien voulu nous donner :Lorsqu'on vit des miracles, que doit-on faire par la suite, car dans la sourate Al-Sajda, Allah taala prévient qu'il n'envoie des miracles qu'à titre de menace ?Est-ce que les anges peuvent prendre l'apparence de personnes familières pour apparaître aux gens ? Est-ce qu'ils peuvent se trouver dans la même pièce que des djinns ou des démons? Si on aperçoit des femmes invisibles qui nous conseillent selon la Sunna et le Coran, ou pleurent sur nous, s’agit-il de djinns bienfaisants (si tant est que des djinns puissent être autres que nuisibles aux musulmans) ?Si on habite dans une maison qui n'est pas la nôtre et qu'on est quotidiennement harcelé et attaqué par les djinns de la maison, malgré de longues prières et invocations, est-ce que ça signifie qu'on doit partir de là ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Quiconque aperçoit quelque chose de terrifiant et de surnaturel doit s'empresser de se tourner vers Allah, exalté soit-Il, de se repentir, de L'invoquer et d'implorer Son pardon ainsi que d'accomplir de bonnes œuvres, car le Prophète () a dit :

« Ce sont des miracles envoyés par Allah ; ce n'est ni pour la mort, ni pour la naissance de quelqu'un, mais Allah sème ainsi la crainte parmi ses adorateurs. Lorsque vous voyez quelque chose de semblable, réfugiez-vous dans l'évocation et l'invocation d'Allah et implorez Son pardon. » (Boukhari, Mouslim)

Ibn Hadjar, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit :
« Les paroles du Prophète () : "Ce sont des miracles envoyés par Allah" et : "mais Allah sème ainsi la crainte parmi ses adorateurs" confirment la parole d'Allah (sens du verset) : "[...] En outre, nous n'envoyons de miracles qu'à titre de menace." (Coran 17/59) et l’on en déduit que l’ordre de s'empresser d'évoquer et d'invoquer Allah ainsi que d'implorer Son pardon n'est pas spécifique aux éclipses, car les miracles d'Allah ne se limitent pas à cela... » (Fath al-Bârî)

Concernant le fait que certaines personnes voient des anges sous l'apparence d'hommes, rien n'empêche que cela n'arrive pour une sage raison voulue par Allah. En effet, 'Umar, ibn 'Abbâs et Aïcha, qu'Allah soit satisfait d'eux, aperçurent Djibrîl alors que Sa'd ibn Abî Waqqâs aperçut Djibrîl et Mikâ'îl à la bataille d'Uhud comme rapporté dans le Sahîh de Mouslim.

Abû Hurayra, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit :

« Un homme était allé rendre visite à un frère dans un village voisin. En chemin, Allah envoya à cet homme un ange (sous une forme humaine) qui lui demanda :
- 'Où vas-tu ?'.
- 'Rendre visite à un frère dans ce village', répondit l’homme.
- 'Y vas-tu parce que tu lui as donné une chose et que tu veux vérifier ce qu’il en a fait?'.
- 'Non. Je viens le voir car je l’aime pour Allah'.
- 'Alors, je t’informe que je suis envoyé par Allah pour t’annoncer qu’Allah t’aime comme tu aimes ton frère pour Lui', répondit l’ange
» (Mouslim).

Il en va de même dans le hadith Sahîh rapporté par Mouslim, qu'Allah lui fasse miséricorde, et dans lequel Allah, exalté soit-Il, envoya un ange à un lépreux, un chauve et un aveugle pour les éprouver.

Concernant le fait de savoir si des anges peuvent se trouver dans le même endroit que des démons, nous n'avons aucune preuve indiquant que cela n'est pas possible. Au contraire, il a été rapporté ce qui indique que cela est possible. En effet, le Prophète () a dit :

- « Chacun d'entre vous s'est vu attribuer un compagnon parmi les anges et un compagnon parmi les Djinns. »

- « Même toi, ô Messager d'Allah ? », lui demandèrent les compagnons.

- « Même moi, si ce n'est qu'Allah m'a aidé à le vaincre et il s’est soumis (à l’Islam) de sorte qu’il ne m’incite qu’au bien. », répondit-il. (Boukhari)

Or, celui qui ordonne le bien peut être considéré, en apparence, comme quelqu'un de pieux. Toutefois, les Djinns mentent et dupent les gens. Il ne faut donc pas écouter leurs conseils afin qu'ils ne nous égarent pas par leur apparence pieuse alors qu'en réalité, ils ne le sont pas.

Concernant votre question de savoir s'il existe des Djinns qui ne nuisent pas aux musulmans, la réponse est que certains Djinns sont musulmans, pieux et ne nuisent pas aux gens en général.



Toutefois, certains d'entre eux sont mécréants et sont les ennemis de l'homme à qui ils sont soucieux de nuire. C'est pourquoi il faut veiller à tuer les Djinns qui apparaissent sous la forme de serpents, car Abû Sa'îd al-Khudrî, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit :

« A Médine, certains Djinns se sont convertis à l’Islam. Ainsi, si l’un d’eux vous apparaît, avertissez-le pendant trois jours et s'il vous apparaît après cela, tuez-le, car ce n’est qu’un diable. » (Mouslim)

Abû Sa'îd, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit :

« Certains animaux nuisibles font partie des Djinns. Que celui qui en trouve un chez lui le fasse fuir par trois fois et s'il revient, qu’il le tue car il s'agit alors d'un diable. » (Abû Dâwûd)

Boukhari et Mouslim , qu'Allah leur fasse miséricorde, ont également rapporté que le Prophète () interdit de tuer un serpent que l'on trouve chez soi avant de l'avoir averti par trois fois.

Enfin, vous pouvez quitter la maison dans laquelle vous êtes harcelé et importuné. Toutefois, vous devez savoir que celui qui prend l'habitude de réciter la sourate al-Baqara (La Vache) et le verset du Trône et qui croit au Prophète () ne verra pas un démon entrer chez lui.

Abû Hurayra, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit : « Certes, le diable s’enfuit (ou se tient à distance) de toute maison où l'on récite la sourate Al-Baqara (La Vache). »

Chaddâd ibn Aws, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit :

« Allah a écrit un Livre deux mille ans avant de créer les cieux et la terre. Il en a révélé deux versets par lesquels Il a conclu la sourate Al-Baqara (La Vache) et s’ils sont récités durant trois nuits dans une maison, le diable n’y reste pas » [al-Tirmidhî, al-Tabarânî, al-Haythamî (Albani : Sahîh)]

Dans un hadith, le diable dit à Abû Hurayra : « Lorsque tu rejoins ta couche, lis le verset du Trône (Coran 2/255), ton Seigneur ne cessera de te protéger et aucun démon ne pourra t'approcher jusqu'au matin. » Lorsqu'Abû Hurayra informa le Prophète () de cela, celui-ci lui dit alors : « Il t'a dit la vérité cette fois-ci bien que ce soit un grand menteur ! » (Boukhari)

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation