Incapacité à faire disparaitre la tache laissée par l’impureté
Fatwa No: 408553

Question

Al-Salâm ‘Alaykum (que la paix soit sur vous).
Si je lave mes vêtements souillés par une Najâsah (impureté) sans pouvoir la faire disparaitre complètement, est-ce excusable ?
Comment un musulman doit-il laver une Najâsah sur ses vêtements ?

Réponse

 Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
La méthode de purification des vêtements de la Najâsah consiste, premièrement, à retirer l’impureté du vêtement, puis à laver l’endroit souillé en le purifiant avec de l’eau, jusqu’à ce qu’il ne reste plus aucune trace de son odeur, de son gout ou de sa couleur. En effet, s’il reste des traces de la Najâsah, cela démontre qu’elle est toujours présente, comme l’ont affirmé les oulémas.
Cependant, si la couleur est difficile à effacer des vêtements, souillés par une Najâsah, la pureté de ceux-ci s’obtient par leur lavage et ce, même si la couleur reste présente, étant donné la difficulté à l’effacer complètement. L’Encyclopédie koweïtienne du Fiqh (législation islamique) se lit comme suit :
« La majorité des oulémas des écoles malékites, chaféites et hanbalites est d’avis que l’effacement complet d’une tache, laissée par la Najâsah, est une obligation religieuse si elle est facile à faire disparaitre et puisque sa présence démontre la persistance de la Najâsah. Cependant, s’il est difficile de faire disparaitre complètement la tache ou si l’on craint que le tissu soit endommagé, alors le lavage suffit à sa purification et la persistance de la tache ne pose pas de problème. » [Fin de citation]

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui