Le seuil minimal de qualités en dessous desquelles une jeune fille ne doit pas accepter un prétendant
Fatwa No: 413011

Question

J'ai pris de l'âge et ne suis pas mariée. Je refusais les prétendants qui fumaient. Je ne me sens pas meilleure que les gens. Nous commettons tous des fautes. Aujourd'hui, un homme qui ne prie pas veut m'épouser. J'ai bien peur que ce soit la dernière chance de me marier. Or, se marier est une nécessité et n'est pas quelque chose de superflu me concernant. Tous les prétendants exigent que leur futur conjoint dispose de toutes les qualités requises ou alors refusent de se marier. Ma question : Dans quelle mesure puis-je faire des concessions par rapport aux qualités que je recherche chez un époux et qui sont la prière, ne pas fumer et avoir un bon comportement.

Réponse

   Louange à Allah et que la paixet la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Avant tout, nous disons : Vous avez bien agi en cherchant un prétendant qui soit religieux et doté d'un bon comportement. C'est ce type de prétendant que la religion encourage à choisir. Selon Abu Horayra, le Prophète () a dit : " Si un prétendant se présente et que vous êtes satisfait de son comportement et de sa religiosité alors mariez-le. Si vous ne le faites pas il y aura des troubles sur terre et un grand mal se propagera." (Tirmidhi et Ibn Mâjah).

Tout le bien d'un prétendant se résume à sa religiosité et son comportement. Al-Baghawi rapporte dans son Sharh Al-Sunna qu'un homme se présenta à al-Hasan al-Basri et lui dit : ' J'ai une fille que j'aime beaucoup, plus d'un prétendant est venu demander sa main, à qui me conseilles-tu de la marier ? Il répondit : Marie-la à un homme qui craint Allah car s'il l'aime il l'honorera et s'il ne l'aime pas il ne lui causera aucun tort.'

Aussi, il est improbable qu'une femme trouve un prétendant qui ne présente pas de défaut. Selon Anas, qu'Allah soit satisfait de lui, le Prophète () a dit : " Tous les enfants d'Adam commettent des péchés. Et les meilleurs d'entre eux sont ceux qui s'en repentent le plus souvent." (Ibn Mâjah).

Aussi, si une femme craint de ne pas se marier en refusant certains prétendants, qu'elle accepte ceux qui accomplissent les actes obligatoires de la religion et évitent de commettre des péchés majeurs, et sur qui elle espère avoir de l'influence sur leurs comportements et les amener à se conformer aux préceptes de la religion.

Par contre, il ne convient pas qu'elle accepte un homme qui n'accomplit pas les prières obligatoires. Délaisser leur accomplissement est un acte d'une gravité énorme au point où certains savants ont statué sur la mécréance de celui qui les délaisse même si c'est par négligence.

Quant à un prétendant qui fume, si elle peut en trouver un mieux que lui alors tant mieux. Sinon, il n'y a pas de mal à accepter un mariage avec un tel homme si à coté de cela elle fournit les efforts requis pour réformer sa situation, qu'il s'en repente et prenne le droit chemin.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui