Ce qui incombe au fidèle qui souffre de flatulences chroniques
Fatwa No: 417952

Question

Je souffre d’irritations du colon et j’ai des flatulences chroniques mais cela n’a pas lieu la majorité du temps et c’est bien ce qui me fatigue car j’ai lu que celui qui a constamment des flatulences est uniquement celui qui souffre d’incontinence urinaire. Je suis donc parfois contrainte de refaire mes ablutions à trois ou quatre reprises, ce qui me fatigue énormément et il m’arrive de prendre quarante minutes pour les faire. Je dois donc faire mes ablutions à chaque prière. Ces flatulences prennent fin une fois que j’ai déféqué mais je ne peux pas déféquer avant chaque prière car cela est encore plus fatiguant puisqu’après j’ai des flux de ventre sauf si j’ingère beaucoup d’eau. Je dois alors attendre jusqu’à la sortie de l’eau et me nettoyer. Ce n’est qu’après que je peux faire mes ablutions et prier. Ceci me prend beaucoup d’énergie. J’espère que vous me donnerez l’avis juridique le plus facile qu’il me sera possible de mettre en pratique car je commence à ressentir de la paresse à accomplir toute autre adoration et je ne prie plus les prières surérogatoires.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Avant tout nous implorons Allah pour qu’Il vous guérisse dans les délais les plus courts. Ensuite, si ces flatulences ne surviennent pas la majorité du temps mais de façon fortuite et s’arrêtent de temps en temps mais sont continues à d’autres moments, viennent plus tôt ou plus tard sans règles particulières, alors votre statut est celui de l’incontinence urinaire. Vous devez accomplir vos ablutions avant chaque prière après le début de son heure légale et ensuite prier ce que vous souhaitez comme prières obligatoires ou surérogatoires jusqu’à ce que l’heure légale de cette prière prend fin. Les flatulences n’auront aucune incidence même si elles surviennent au cours de la prière.

En revanche, si ces flatulences s’interrompent durant un temps déterminé que vous connaissez et durant lequel il vous est possible d’effectuer vos ablutions pour la prière alors vous devez attendre ce moment et faire vos ablutions puis prier. Et s’il s’avère que vous avez des gaz durant la prière alors celle-ci est invalide et il vous sera obligatoire de la refaire après avoir effectué vos ablutions.

Nous vous mettons en garde contre la négligence et la paresse envers les prières. Délaisser les prières surérogatoires est dû aux insufflations du diable pour vous priver de la récompense qui en découle. Refugiez-vous auprès d’Allah contre son mal et efforcez-vous d’accomplir autant de prières surérogatoires que vous pouvez le faire.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui