Mensonge causant la mort
Fatwa No: 42664

Question

J'ai menti et il s'en est résulté la mort de la personne à qui j'ai menti. Qu'est-ce que je dois faire?

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère, 

 

Du moment que vous avez menti à cette personne et que ce mensonge  a causée la sa mort, par exemple: une personne aveugle vous interroge s'il y a un puits devant elle et vous lui répondez non. Elle tombera dans le puits et mourra… Alors cette faute sera considérée comme un meurtre sans préméditation.

Cela vous oblige à accomplir la Kaffara.

La Kaffara consiste à affranchir un esclave musulman. Si vous ne trouvez pas un esclave (ou que vous le trouvez mais vous n'avez pas les moyens pour l'acheter) alors vous devez jeûner deux mois successifs comme Allah l'a ordonné. Vous devez surtout vous repentir à Allah et avoir beaucoup de regrets pour votre grave faute.

Il faut aussi que vos proches parents (vos frères, vos oncles…) paient la "Diyya" (c.à.d. le prix du sang versé).

S'ils refusent de payer la "Diyya", vous n'êtes pas obligés selon la Chariâ de la verser. Mais si vous êtes contraints par le juge (ou la loi du pays où vous vivez) à payer la Diyya, alors payez la (si vous avez les moyens) et qu’Allah vous recompense  pour cela.

Si vous n'avez pas le montant alors il n'y a aucun mal à ce que vous demandiez aux gens de vous aider.

Si c'est impossible alors confiez votre sort à Allah et sachez qu’Allah  vous suffira et vous soutiendra!

Allah dit: "Et quiconque place sa confiance en Allah, Il (Allah) lui suffit." (soutate 65/verset 3)

Si votre mensonge a causé la mort de cette personne mais c'est un autre homme qui a commis le meurtre (ou son animal qu'il n'a pas su garder) alors vous êtes obligés d'accomplir seulement la Kaffara précédemment citée.

Quant à la Diyya: C'est celui qui a exécuté le meurtre par lui-même (ou avec son animal) qui doit la payer.

 

Et Allah sait Mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui