Etude de finance et gestion des banques
Fatwa No: 49420

Question

Est-ce qu’il est permis de travailler dans une banque ou une assurance ? Est-ce qu’il est permis de suivre des études de gestion et de finance dont les débouchés sont dans les banques, même si après, on peut se spécialiser dans autre chose que les métiers dans les banques ?
Par exemple je veux suivre des études de gestion qui amènent souvent aux métiers de la banque, mais au bout de deux ans je vais me diriger vers le commerce international.

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,

 

Si cette banque est une banque islamique qui respecte les règles de la Chariâ islamique, il n’y a aucun mal à y travailler.

 

Mais si c’est une banque « Ribawi »,  qui pratique l'usure, il n’est pas permis d’y travailler car c’est une contribution aux activités « Ribawis » interdites. Allah dit : « Et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression… » (sourate 5/verset 2)

 

C’est le même verdict en ce qui concerne le travail dans une société d’assurance.
Si cette assurance est une “société d’assurance associative” où les individus versent des sommes d’argent à une caisse qui n’appartient pas à une autre partie. Ces individus se sont convenus de verser à l’un d’eux – s’il  tombe malade ou fait un accident – une indemnité avec leur approbation totale. Alors ce genre d’assurance est permis et il est permis d’y travailler.

Si c’est une assurance commerciale où l’assuré s’engage de verser un montant fixe à la société d’assurance qui s’engage de lui accorder un montant s’il y a un risque établi.
Ce dédommagement est octroyé  ou bien à un bénéficiaire défini ou à ses héritiers ou à la personne elle-même.
Ce genre d’assurance est interdit car c’est un contrat aléatoire, comportant une ignorance
- ce qui est formellement interdit par la Sunna - et c’est aussi une façon de manger les biens d’autrui illégalement.
L’individu peut ne rien percevoir des termes qu’il a versés ou encaisser seulement une somme négligeable car il ne tombe pas malade. Comme il peut contracter une maladie chronique immédiatement après avoir conclu le contrat et va encaisser les échéances pendant plusieurs années !
Donc il est illicite d’y travailler car c’est une aide dans les agissements interdits par l’Islam.

 

Concernant votre cas, il n’y a  aucun mal à poursuivre les études dans la faculté tant que ces études ne vous conduisent pas à aider à traiter avec le Riba ou toute autre transaction défendue.  

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation