Il est interdit de donner la Zakate aux gens dont on a la charge
Fatwa No: 75139

Question

Je souhaite avoir une réponse sur ma question sur la Zakate qui est la suivante : J’habite en France, j’entretiens toute seule mes trois enfants, je ne travaille pas et je n’ai pour vivre que les faibles allocations familiales que me donne l’état. J’ai une somme d’argent dans un compte bancaire d’épargne, mes enfants sont dans le besoin ; voulez-vous me dire si je suis en droit de sortir la Zakate ? Si oui est-ce que je peux m’en servir pour acheter des vêtements à mes enfants ?

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Chère sœur :

Si  votre argent atteint le Nissab, montant minimum exigé pour que la Zakate soit obligatoire, et qu’une année lunaire complète s’est écoulée depuis sa possession, sa Zakate est obligatoire et  vous devez vous acquitter du quart de son dixième soit  2,5%.

Le fait que vous subvenez aux besoins de vos enfants nécessiteux ne vous dispense pas de cette obligation qu’est la Zakate de vos biens et vous n'avez pas le droit de la leur octroyer  car vous êtes tenue de subvenir à leur besoin ; or la législation islamique précise qu’il est illicite de donner la Zakate de ses biens aux personnes dont on a la charge. Voir notre Fatwa N : 42339.

Toutefois si vos enfants possèdent une part de cet argent (c'est-à-dire que vous n’êtes pas sa seule propriétaire), alors sa Zakate n’est obligatoire que si la part de chacun de vous atteigne le Nissab après l’écoulement d’une année lunaire depuis sa possession. Si tel est le cas chaque partenaire doit s’acquitter de 2,5% de sa part.

Voir Fatwa N : 51978 concernant le montant du Nissab et la Zakate des biens.

Il  incombe le musulman de s’acquitter de la Zakate de ses biens de bon cœur sans parcimonie ni regrets. Allah le Très haut dit : « Dis : "Mon Seigneur dispense avec largesse ou restreint Ses dons à ce qui Il veut parmi Ses serviteurs. Et toute dépense que vous faites [dans le bien], Il la remplace, et c'est Lui le Meilleur des donateurs". » (Sourate 34/Verset 39).

En plus le pourcentage de la Zakate est très faible (2,5% seulement) et le fait de s’en acquitter n’a aucune influence sur les biens.

Enfin chère sœur nous vous rappelons qu’il est illicite d’ouvrir un compte dans une banque qui pratique le Riba, l’usure. Toutefois, dans l’extrême nécessité il est permis d’ouvrir un compte courant et non un compte d’épargne avec des intérêts usuraires comme nous l’avons prouvé dans notre Fatwa N : 42377.

Nous vous rappelons également qu’il n’y a pas de Zakate des intérêts usuraires car elles sont illicites et la personne qui les possède doit s’en débarrasser en les dépensant dans l’intérêt commun des musulmans et si vous êtes vraiment nécessiteux, il vous est permis de vous en servir selon votre nécessité.

 

Et Allah sait mieux. 

Fatwas en relation