Retirer de l’argent à découvert, la Zakat sur les actions et la vente des marchandises avec livraison ultérieure
Fatwa No: 82020

Question

Je travaille dans le commerce des actions et je voudrais savoir :
1- S’il est permis de retirer de l’argent à découvert (l’argent est rendu avec intérêts) ?
2- Comment payer la Zakat sur les actions ? Est-il permis de vendre et d’acheter des actions le jour même ou à de courts intervalles ?
3- Est-il permis de vendre une marchandise et de la livrer ultérieurement ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

1-Il n’est pas permis de retirer de l’argent à découvert ; c’est une opération purement usuraire, et Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Alors qu’Allah a rendu licite le commerce, et illicite l’intérêt »  (Coran 2/275).

 

2- La Zakat est obligatoire sur les actions au même titre qu’elle est obligatoire sur les marchandises destinées à la vente. Il faut donc calculer leur valeur. Le montant de la Zakat est de 2,5% de la somme totale.

 

Quant à l’achat et la vente des actions le jour même ou à de courts intervalles, il n’y a aucun mal à cela, à condition que ces actions soient commercialisables, et que les opérations de vente et d’achat soient conformes aux normes de la Charia.

 

3- Concernant la troisième question, si la marchandise vendueest une quantité d’or, d’argent ou de devises, il faut absolument la livrer dansl’immédiat, car le Prophète () a dit :

 

« Or contre or, argent contre argent, grains contre grains, orge contre orge, dattes contre dattes, sel contre sel, en quantités égales (que l’un de vous n’en donne pas plus que l’autre). Celui qui donne plus ou qui demande à avoir plus en quantité est un usurier. Celui qui donne et celui qui prend sont alors tous deux des usuriers. Et si ces articles sont différents, vendez à votre guise à condition que ce soit de la main à la main »  (Mouslim).

 

Si la marchandise est une nourriture ou autre, il est permis de la vendre et de la livrer ultérieurement, à condition que sa quantité et ses spécificités soient connues, et que le prix ne soit pas de la nourriture (s’ils’agit de nourriture), compte tenu du hadith susmentionné. Sinon, il ne faut pas vendre la marchandise avant d’en prendre possession, car le Prophète () a dit :
« Celui qui achète de la nourriture ne doit la vendre que quand il en prend complètement possession »  (Boukhari et Mouslim).

 

Il existe d’autres détails à ce propos, mentionnés dans les livres de jurisprudence. Si vous désirez conclure une transaction précise, vous devez interroger les ulémas à son propos, de crainte qu’elle contienne un interdit que vous ne voyez pas.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui