Droits et devoirs entre beaux-parents et belle-fille
Fatwa No: 82200

Question

La sollicitude vis-à-vis des parents et la piété filiale apparaissent à maints endroits.Comment la femme peut-elle observer ce devoir après son mariage ? Quels sont les droits de ses beaux-parents sur elle et quels sont leurs devoirs envers elle ? Ont-ils les mêmes droits que les parents, surtout du point de vue de la récompense et du châtiment divins ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

La piété filiale est une obligation que chaque musulman et musulmane doit observer, et le mariage n’annule pas cette obligation. En fait, la piété filiale consiste en le fait de faire preuve de bienséance envers ses parents, au maintien des rapports avec eux, à la bienfaisance et à l’attention qui leur sont accordées. La femme, après le mariage, fait preuve de piété filiale envers ses parents en tâchant de prendre de leurs nouvelles, de leur rendre visite de temps en temps, de parler avec eux avec mansuétude et humilité, de les honorer quand ils viennent chez elle, entre autres attitudes pieuses.

 

Par ailleurs, la femme doit se comporter envers ses beaux-parents avec respect, estime et gentillesse, car cela s’inscrit dans le cadre de la bonté et de la bienséance envers son mari, et de l’honneur qui lui est dû. Cependant, cette bienséance n’atteint pas la même importance que la piété filiale qui est une obligation dont l’observation est rétribuée et la négligence châtiée.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui