Comment craindre Allah ?
Fatwa No: 88453

Question

C’est la première fois que je prends contact avec vous et ma question est la suivante : comment puis-je craindre Allah et que dois-je faire pour réaliser cet objectif ? Je suis assidu dans la récitation des évocations du matin et du soir mais je ne crains pas beaucoup Allah. Je souhaiterais obtenir de votre part une réponse rapide.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

La crainte d’Allah fait partie des plus nobles caractéristiques des croyants et des plus bénéfiques pour le cœur. Allah, exalté soit-Il, en a fait un trait distinctif de Ses serviteurs croyants (sens des versets) :

·        « Les vrais croyants sont ceux dont les cœurs frémissent quand on mentionne Allah… » (Coran : 8/2)

·        « Ceux qui, de la crainte de leur Seigneur, sont pénétrés. » (Coran : 23/57)

·        « […] Ne craignez donc pas les gens, mais craignez Moi… » (Coran : 5/44)

·        « […]. Donc, ne craignez que Moi. » (Coran : 16/51)

·        « […] Allah vous met en garde à l'égard de Lui-même… » (Coran : 3/28)

De plus, Il leur a promis le Paradis à titre de récompense pour L’avoir craint : Il dit (sens du verset) : « Et pour celui qui aura craint de comparaître devant son Seigneur, il y aura deux jardins. » (Coran : 55/46) Le Prophète () a dit : 
« Sept catégories de personnes seront recouvertes par l'Ombre d'Allah le jour où il n’y aura d’autre ombre que la Sienne » et il mentionna parmi elles : « un fidèle qui aura évoqué Allah dans un moment de solitude jusqu’à ce que ses yeux eussent débordé de larmes. » (Boukhari) Il dit également : « Une personne qui pleure par crainte d’Allah ne peut être consumée par le feu (de l’Enfer). » (Al-Albânî : Sahîh) Il dit également : « Trois choses sauvent du châtiment d’Allah » et il mentionna parmi celles-ci : « la crainte d’Allah. » (Al-Albânî : Hasan) Ibn Mas’ûd a dit : « La crainte d’Allah suffit comme connaissance et le fait de se tromper à au sujet d’Allah suffit comme ignorance. »

Les vertueux prédécesseurs avaient une grande crainte d’Allah en eux. Ils combinaient la bienfaisance et la peur d’Allah. Lorsque ce verset fut révélé (sens du verset) « Ceci ne dépend ni de vos désirs ni des gens du Livre. Quiconque fait un mal sera rétribué pour cela… » (Coran : 4/123) Abû Bakr, qu'Allah soit satisfait de lui,  demanda : « Ô Messager d’Allah, comment obtenir la réussite après ce verset ? » Le Messager d’Allah (Salla Allahu Alaihi wa Sallam) lui dit :
« Qu’Allah te réforme ô Abû Bakr. Ne t’arrive-t-il pas d’éprouver de la peine ? D’être triste ? D’être touché par la maladie ? » « Si », répondit Abû Bakr. Le Prophète () lui dit alors : « Telle est la rétribution du mal. » Le fait de méditer et de réfléchir sur ces Textes engendre la crainte d’Allah dans le cœur, et de même chercher refuge en Lui sincèrement par des invocations pieuses, de multiplier les œuvres du cœur et le fait d’accomplir avec assiduité les adorations avérées telles que la prière, le jeûne ou encore l’aumône et la quête de la science religieuse. Allah, exalté soit-Il, dit : « Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah. » (Coran : 35/28) Mu’adh, qu'Allah soit satisfait de lui,  a dit : « Apprenez la science car dans l’apprentissage de celle-ci réside la crainte d’Allah. » Se remémorer à chaque instant le fait qu’Allah est avec nous et qu’Il nous surveille engendre également la crainte. Le Prophète () a dit : « Al-Ihsân consiste à adorer Allah comme si tu Le voyais car si Tu ne peux pas Le voir, Lui certes te voit. »

Sachez que la crainte louable est celle qui empêche de violer les interdits d’Allah. Ibn Taymiyyah, qu'Allah lui fasse miséricorde,  a dit : « La peur louable est celle qui vous empêche de violer les interdits d’Allah. »

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui