Son époux lui cache son mariage avec une femme non musulmane
Fatwa No: 89388

Question

Je suis mariée depuis dix ans. Pendant les vacances, mon mari est parti à l’étranger et a rencontré une femme avec laquelle il a commis l’adultère. Ensuite, il l’a épousée conformément à la Charia comme il dit. Cette femme était autrefois mariée et était sur le point de se marier à nouveau avant de le rencontrer. Elle n’est pas musulmane. Elle a une fille. Quant à moi j’ai trois beaux enfants et j’aime mon époux. Après son retour de ce voyage, il a complètement changé. Il ne m’a pas informé de cette histoire jusqu’à ce je trouve des messages et des photos. Il a caché ce mariage à tout le monde même à sa famille. Aujourd’hui, il veut partir à nouveau à l’étranger pour revoir cette femme et il ne me dit absolument rien. Je ne connais même pas la date de son départ ni celle de son retour. Il est confus, il ne sait pas ce qu’il doit faire. Quant à moi, j’ai essayé autant que j’ai pu d’être une bonne épouse. Son mariage avec cette femme est-il valide ? A ma connaissance, il ne l’est pas. Quels sont mes droits s’il souhaite continuer avec cette femme ? Il me dit qu’il a besoin de temps pour prendre une décision. Combien de temps faut-il lui donner pour prendre cette décision ? Je me sens offensée par son comportement et celui-ci influe négativement sur men enfants. Sa famille me conseille de patienter et me dit qu’il redeviendra l’homme qui l’était autrefois. Qu’est-ce que je dois faire ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Si cette femme mécréante n’est ni chrétienne ni juive, le mariage de votre mari avec elle est invalide car il n’est pas permis à un musulman d’épouser une mécréante sauf si elle est juive ou chrétienne. Allah, exalté soit-Il dit (sens du verset) : «  Et n'épousez pas les femmes polythéistes tant qu'elles n'auront pas la foi… » (Coran 2/221)

En revanche, si cette femme est juive ou chrétienne et que son mariage avec elle a satisfait toutes les conditions requises par la Charia comme la présence du Walyie (tuteur) et des témoins, alors dans ce cas le mariage est valide s’il a eu lieu après que lui et cette femme se soient repentis de l’adultère et se soient assurés qu’elle n’est pas enceinte. En revanche, si le mariage a eu lieu avant ces deux choses, les oulémas divergent sur sa validité mais un groupe de savants est d’avis qu’il est valide.

Si votre mari craint une quelconque nuisance en poursuivant ce mariage, le mieux pour lui est de quitter cette femme. Il est rare qu’un mariage avec une femme juive ou chrétienne soit sans nuisances. Ceci en ce qui concerne votre époux.

En ce qui vous concerne, nous vous recommandons d’être patiente avec votre époux, de le conseiller d’une bonne manière et d’attirer son attention sur les erreurs qu’il a pu commettre et qui pourraient avoir une influence négative sur les enfants.

Quant à vos droits, votre mari doit faire preuve d’équité envers vous en ce qui concerne le nombre de nuits passées avec vous et votre coépouse ainsi qu’en ce qui a trait à l’entretien. S’il fait cela, vous n’avez pas à lui demander de choisir entre vous et cette femme. Quant à vos enfants, vous devez les élever en leur enseignant la foi et les valeurs nobles de l’Islam.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation