Les ablutions de la personne qui a un plâtre à la main
Fatwa No: 89441

Question

Je suis médecin et j'aimerais m'enquérir au sujet de la pratique du tayammum (ablutions sèches). Si une personne se casse la main, est incapable de la bouger et que cela nécessite qu'on lui mette un plâtre pour une période de deux mois, cette personne doit-elle rattraper les prières qu'elle aura accomplies durant sa période de convalescence parce qu'elle n'a pas utilisé d'eau ni de terre pour faire ses ablutions lorsqu'elle était malade ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Il est permis à la personne qui s'est cassé la main et à qui un plâtre a été mis de passer les mains humides sur son plâtre durant ses petites ou grandes ablutions si ce plâtre est nécessaire. C'est ce que confirme le hadith de l'homme blessé à la tête à propos duquel le Prophète () dit : « [...] puis d'y passer la main mouillée et de faire le ghusl sur le reste de son corps. » (Abû Dâwûd)

 

Cette personne ne doit donc pas rattraper les prières accomplies en faisant les ablutions de cette manière. Par contre, si la personne qui a un plâtre prie sans avoir passé la main humide sur son plâtre durant ses petites ou grandes ablutions ou durant le tayammum, s'il lui est permis de pratiquer le tayammum, sa prière n’est alors pas valide, car le Prophète () a dit : « Une prière sans ablutions n'est pas acceptée. » (Mouslim)

 

Dans ce cas, elle doit rattraper les prières qu'elle a effectuées de cette manière. Tout cela concerne la personne qui n'est pas incapable d'utiliser de l'eau ou de la terre. Quant à la personne qui est dans une situation où elle est incapable d'utiliser de l'eau ou de la terre, que ce soit directement ou en passant la main humide (sur le plâtre) et qu’elle le fasse elle-même ou avec l'aide d'autrui, dans ce cas, cette personne se trouve dans la situation d'une personne incapable de faire ses ablutions (petites ou grandes). Cette personne doit alors faire ses prières dans cet état et les rattraper par la suite, bien qu'il existe une divergence entre les oulémas à ce sujet.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui