Sa femme a demandé et obtenu la protection du tribunal
Fatwa No: 90082

Question

Je me suis marié il y a dix ans et j’ai quatre enfants. Mon épouse aime énormément polémiquer sur tous les sujets, petits soient-ils ou grands et cela ne me plaît pas. Dernièrement, lors d’une discussion, je me suis mis en colère et je lui ai donné des coups sur l’avant bras plus d’une fois. Elle a quitté la maison sans ma permission, a pris les enfants avec elle et est partie chez ses parents. Elle a demandé la protection du tribunal et l’a obtenue. Aujourd’hui, je ne peux ni l’appeler ni appeler sa famille. J’ai présenté, à travers un médiateur, toutes mes excuses à mon épouse et à sa famille pour tout ce que j'ai fait. Je leur ai fait la promesse de ne plus jamais recommencer, de ne plus me mettre en colère et je leur ai dit que je ferai tout ce qui les satisfait. J’ai même consulté un psychologue afin de maîtriser ma colère après avoir écouté les conseils d’un proche. Cependant tous mes efforts ont été vains. Ils ne m’écoutent pas et ignorent mes demandes d’arbitrage. Je m’inquiète pour l’avenir de mes enfants. Mon épouse veut rester loin de moi pendant six mois encore ou un an alors que je ne veux pas cela. Je ne veux pas divorcer car j’aime mon épouse et mes enfants et je respecte sa famille.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Une femme qui sort de la maison de son époux sans sa permission est considérée comme désobéissante et Allah, exalté soit-Il a montré dans Son Livre les étapes que l’époux est appelé à suivre pour faire face à cette désobéissance. Si votre épouse est sortie de chez vous sans permission et sans motif valable, alors c’est une femme désobéissante. Vous n’auriez pas dû la frapper avant d’avoir épuisé les autres moyens de traiter sa désobéissance. Cependant si vous l’avez frappée violemment, vous avez certes mal agi et si elle est sortie de la maison pour échapper à votre violence, elle n’a commis aucun péché.

Polémiquer surtout est une conduite blâmable car la femme doit obéir à son époux sauf s’il lui ordonne de désobéir à Allah, exalté soit-Il. Cependant, il est possible de remédier à cette conduite par l’exhortation et le bon conseil. Si cela ne porte pas ses fruits, alors il n’y a pas d’inconvénient à ce que vous la frappiez non violemment si vous ne craignez pas que cela engendre des désavantages plus grands comme sa désobéissance ou le fait qu’elle sorte de la maison sans permission.

Dans tous les cas, nous vous conseillons de tout mettre en œuvre pour vous réconcilier avec votre femme et ne pas désespérer surtout qu’Allah, exalté soit-Il, vous a donné des enfants avec elle. Nous vous conseillons également de demander l’aide d’Allah, exalté soit-Il, et de L’implorer énormément. Nous vous conseillons de demander l’aide des membres de la famille qui ont une influence sur votre femme afin de lui faire comprendre qu’elle n’a pas le droit de refuser son retour à la maison et que sa famille ne doit pas l’empêcher de faire cela. Si la réconciliation a lieu, alors tant mieux mais s’ils persistent à refuser alors nous sommes d’avis que vous devez porter votre affaire devant un centre islamique afin d’examiner ce problème et de trouver les solutions appropriées.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui