Elle aide financièrement de bon gré son mari à construire une maison familiale
Fatwa No: 90377

Question

Une épouse qui donne de bon gré à son mari une partie de son salaire afin de l’aider à construire une maison pour la famille peut-elle lui demander d’ajouter son nom à l’acte de propriété ? Et si le mari propose de léguer la maison à son épouse et à ses enfants après sa mort en vertu d’un testament, cela est-il licite ?

Réponse

Louange à Allah, et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Si la femme a fait don de cette somme à son mari, elle ne peut pas revenir sur ce don, car le Prophète () a dit : « Celui qui révoque sa donation est semblable au chien qui réingurgite sa vomissure » (Boukhari et Mouslim).

Cependant, si elle lui a donné cette somme en échange d’une quelconque faveur, elle peut revenir sur sa décision et demander une part de cette maison.

Quant au testament que le mari a l’intention de rédiger pour que son épouse et ses enfants obtiennent la maison après sa mort, il ne peut être appliqué qu’après l’acquiescement des autres héritiers, car le Prophète () a dit : « Allah a donné à tout ayant droit ce qui lui est dû, il n’y a donc pas lieu de rédiger un testament en faveur d’un héritier » (Al-Tirmidhi).

Cependant, le mari peut faire don de cette maison ou d’autres biens à son épouse et à ses enfants, et donner la même part à chacun de ses enfants, car il ne doit pas privilégier l’un d’eux sans raison valable.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation