Son père ne voulait pas qu’il assiste à un cours islamique organisé dans leur quartier de résidence
Fatwa No: 90499

Question

As-Salâmu 'Alaykum. J’ai eu un désaccord avec mon père : un jour, j’ai voulu me rendre à un cours islamique organisé dans notre quartier, mais mon père a refusé que je m’y rende pour la simple raison qu’il n’aime pas ces gens. Je lui ai désobéi et j’y suis allée. Est-ce que j’ai commis un péché ? S’il vous plaît répondez-moi dans les plus brefs délais car il est en colère contre moi et ne m’adresse plus la parole.

Réponse

Louange à Allah, et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

L’obéissance aux parents est une obligation, sauf si elle implique  la désobéissance à Allah, exalté soit-Il, car « Nul ne doit obéir à quelqu’un si l’ordre implique de désobéir à Allah ».

Si le cours en question enseignait un savoir que le musulman ne peut ignorer, vous n’avez commis aucun péché en y assistant, étant donné que la quête du savoir indispensable est une obligation, dont la négligence constitue un péché. Et il ne faut pas obéir à celui qui entrave l’accomplissement d’une obligation.

Mais si ce cours était général et que sa négligence n’entraînait pas l’ignorance d’un savoir obligatoire, vous n’auriez pas dû y assister sans la permission de votre père, et si vous l’avez fait, vous devez vous repentir.Vous dites que votre père n’aime pas ces gens. S’il ne les aime pas à cause de leur piété, votre père est en grand danger, car l’amour des gens vertueux est une preuve de foi, alors que la haine éprouvée à leur égard est une preuve d’hypocrisie. Celui qui aime Allah, exalté soit-Il, doit aimer Ses alliés et détester ses ennemis.

Cependant, s’il ne les aime pas parce qu’ils suivent certaines hérésies religieuses ou autre, il n’y a aucun mal à cela. L’imam Abû Dja'far al-Tahâwi, qu’Allah lui fasse miséricorde, dit : « Nous aimons les gens de la justice et de l’honnêteté, et nous détestons les gens de l’injustice et de la trahison ».

Nous vous conseillons d’essayer de gagner l’agrément de votre père, surtout si vous avez commis une faute en sortant contre sa volonté. Le Prophète () a dit : « Allah est satisfait de l’un de Ses serviteurs lorsque ses parents sont satisfaits de lui et Il est en colère contre lui lorsque ses parents sont en colère contre lui » [Al-Bazzâr (al-Albâni : Hasan)].

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation