Ecrire deux fois sur un même papier la formule de divorce et l’envoyer à son épouse via la poste
Fatwa No: 90687

Question

Je menais une vie difficile avec mon épouse. Elle était obstinée et ne me respectait pas. On ne s’entendait pas. J’ai eu recours à tous les moyens prescrits par la charia pour la corriger, mais en vain. Un jour, j’ai prononcé le divorce à son encontre, puis je l’ai reprise sous ma tutelle et nous avons vécu six mois ensemble. Mais il y a un an et demi, nous nous sommes séparés et je lui ai dit que je la répudierais. J’ai alors écrit la formule de divorce deux fois sur un papier, sans témoins, et je l’ai envoyée par la poste, mais elle a refusé de recevoir cette lettre, car elle savait que je lui enverrais l’acte de divorce. La lettre m’est revenue. Certains oulémas l’ont informée que le divorce prenait effet, et elle a commencé une période de viduité. Quand je l’ai su, j’ai homologué le divorce au tribunal et devant des témoins, mais je ne lui ai pas envoyé l’acte de divorce. Cette fois-ci, j’avais l’intention de rompre complètement avec elle et d’obtenir de l’administration un acte de divorce. Mais je n’ai prononcé la formule de divorce qu’une seule fois, et elle n’a rien reçu de moi qui prouve que je l’ai répudiée. Maintenant, nos proches savent que nous sommes divorcés. Le divorce a-t-il pris effet ? Est-ce que je dois lui envoyer l’acte de divorce ou bien je dois prononcer la formule de divorce pour que celui-ci prenne effet ? Suis-je autorisé à la reprendre sous ma tutelle ?

Réponse

Louange à Allah, et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

Le divorce écrit ne prend pas effet si l’intention n’y est pas et s’il n’est pas prononcé verbalement. Si en écrivant cette formule (la formule de divorce), vous avez eu l’intention de répudier votre femme, le divorce a pris effet, que votre épouse ait reçu votre lettre ou non, et qu’il y ait eu des témoins ou non.

L’homme qui répudie irrévocablement sa femme ne peut pas la reprendre sauf si elle se marie avec un autre, consomme le mariage avec lui puis divorce ou que son mari décède. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

« S’il divorce avec elle (la troisième fois) alors elle ne lui sera plus licite tant qu’elle n’aura pas épousé un autre. Et si ce (dernier) la répudie alors les deux ne commettent aucun péché en reprenant la vie commune, pourvu qu’ils pensent pouvoir tous deux se conformer aux ordres d’Allah » (Coran 2/230).

En l’occurrence, nous devons attirer votre attention sur les points suivants :

1- Lorsque vous dites : « J’ai alors écrit la formule de divorce deux fois », si vous l’avez écrite deux fois sur deux lettres séparées, il s’agit alors de deux divorces, si telle était votre intention. Si vous avez écrit la formule deux fois dans une même lettre, sans avoir l’intention de la répéter pour confirmer le premier divorce, il s’agit selon les jurisconsultes de deux divorces qui s’ajoutent au premier. Les oulémas considèrent que si l’homme répète plusieurs fois au cours de la même séance, la formule de divorce, cela ne compte que pour un seul divorce.

2- Les deux époux doivent tout faire pour assurer la stabilité de leur vie conjugale et ne doivent pas recourir au divorce comme moyen de règlement de leurs problèmes.

3- Il est préférable de consulter le tribunal islamique à ce propos, car les questions du divorce sont très délicates et requièrent des explications qu’il n’est pas possible d’obtenir dans les fatwas.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui