Multiplier les invocations pour apaiser son âme
Fatwa No: 94162

Question

Bonjour,je suis une musulmane convertie ...et hamdoulillah je suis heureuse de mon choix... Je vous écrit car je suis une jeune femme très anxieuse et beaucoup plus depuis que j'ai eu mon fils... J'implore le tout puissant pour que je puisse le voir grandir...je suis très négative et vis avec des angoisses et craintes sans cesse... J'ai un petit livre avec des invoquations mais des fois ça ne suffit pas...que puis-je faire pour pouvoir vivre calmement sans penser sans cesse qu'un jour nous disparaitrons tous!!! J'ai très peur et je sais qu'un bon musulman ne doit pas avoir peur ... Suis -je mauvaise musulmane?? je vous remercie vivement pour votre collaboration...Dieu merci il y a encore des gens comme vous!

Réponse

Louange à Allah.  Paix et salut sur Son Prophète.

 

Nous félicitons notre soeur car Allah, Exalté soit-Il, l'a dotée de cette grâce qu'est l'Islam, une grâce sublime dont la valeur est inestimable et dont l’une des conséquences sera la délivrance du châtiment éternel le Jour de la Résurrection. Un châtiment qu'elle aurait enduré si, à sa mort, elle était encore mécréante. Il suffit de reconnaître la valeur de cette grâce pour se sentir soulagée d'avoir été sauvée alors que d'autres persévèrent encore dans leur égarement.

Cependant, nous conseillons à cette soeur de recourir à Allah, Exalté soit-Il, en multipliant les supplications pour qu'Il la soulage, illumine son coeur, la guide vers le Droit Chemin et lui ôte la souffrance de son âme.  Il est recommandé de consacrer à ces invocations les moments propices comme le dernier tiers de la nuit par exemple.

Elle est également appelée à faire régulièrement les invocations du jour et de la nuit,  celles dites avant de dormir, de sortir, de rentrer, de manger, après chaque prière, etc.

 

Toutes ces invocations sont disponibles sur le marché dans des livrets comme Hisnau Al-Mouslim, la citadelle du musulman, que nous recommandons car il existe en outre dans plusieurs langues dont le français.

 

En effet, l'évocation d’Allah, Exalté soit-Il, soulage les cœurs et protège contre le démon et ses tentations en vertu de ce verset :

"ceux qui ont cru, et dont les cœurs se tranquillisent à l’évocation d’Allah». Certes, c’est par l’évocation d’Allah que les cœurs se tranquillisent."  (Sourate 13 / Verset 28)

 

Nous conseillons également à notre soeur de consacrer un moment de la journée à la récitation d’un extrait déterminé du Saint Coran, en méditant avec un esprit vif et un coeur ouvert. En effet, la récitation du Saint Coran guérit de l'inquiétude et de la dépression qui accablent les âmes. Allah, Exalté soit-Il, dit en effet : "Nous faisons descendre du Coran, ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants. Cependant, cela ne fait qu’accroître la perdition des injustes." (Sourate 17 / Verset 82)

"Ô gens! Une exhortation vous est venue, de votre Seigneur, une guérison de ce qui est dans les poitrines, un guide et une miséricorde pour les croyants." (Sourate 10 / Verset 57)

 

Sachant qu’une grande récompense est réservée à la récitation du Coran, en vertu du Hadith du Prophète, ,  rapporté par At-Tirmidhi et jugé authentique par Al-Albani, où il indique que la rétribution accordée à la récitation d'une seule lettre du Saint Coran est décuplée. A ce niveau, nous lui recommandons de réciter Sourate Al-Baqara car elle chasse les démons de la maison, ainsi que le verset Al-Koursi avant de se coucher ou après chaque prière. Nombre de Hadiths authentiques le recommandent. Ceci, en plus des invocations quotidiennes et elle sera satisfaite du résultat, surtout si elle répéte régulièrement l'invocation du Prophète  Yunus - Alaihi Assalam - à savoir : 'La Ilaha Anta  Soubhanaka Inni Kountou mina Adh-Dhalimine

"Pas de divinité à part Toi! Pureté à Toi! J’ai été vraiment du nombre des injustes" (Sourate 21 / Verset 87)

 

Sachez que quiconque sollicite Allah, Exalté soit-Il, pour qu'Il allège son affliction par cette invocation, son vœu sera certes exaucé.

 

Vient s'ajouter à tout ce qui précède la Roqia légale islamique dont l'utilité et la manière sont détaillées dans la Fetwa n°42558 que nous vous invitons à consulter.

 

De plus, rien ne vous empêche de vous soigner en consultant une femme médecin spécialisée en la matière pour remédier à cette détresse dont les causes peuvent être à l’origine l'accouchement ou toute autre cause.

D'ailleurs, le Prophète, , nous a ordonné de nous soigner car Allah le Très Haut n'a créé aucune maladie sans créer avec elle son remède, à l’exception de la vieillesse. Ce Hadith est rapporté par Abou Dawoud, At-Tirmidhi et Ibn Maja et jugé authentique par Al-Albani.

 

Nous vous conseillons aussi de fréquenter des sœurs vertueuses. Rapprochez-vous d'elles et adorez Allah, Exalté soit-Il, ensemble. C'est que le démon est plus proche de celui qui reste seul alors qu'il est plus loin de ceux qui sont deux. De même, le loup ne dévore que la bête isolée.

 

Tâchez d'écouter les cassettes religieuses, les leçons diffusées sur le réseau Internet et plus particulièrement le site  www.islamway.com et la rubrique consacrée à la langue française.

 

Quant à l'évocation de la mort et sa crainte, elle ne doit pas vous plonger dans la lassitude et vous faire désespérer de la miséricorde d'Allah, Exalté soit-Il, ni vous détourner des œuvres pieuses et de la mission qui nous incombe, à savoir peupler la terre dans ce monde terrestre. Le vrai croyant est celui qui allie la crainte et l'espoir, qui se méfie du châtiment et souhaite la rétribution, qui fait confiance à Allah, Exalté soit-Il, craint le Jour du Jugement et s'y prépare, qui renonce aux plaisirs de ce monde ici-bas et œuvre à le peupler.


Donc, se rappeler la mort en évitant de s'abandonner au désespoir est justement ce dont les vertueux font preuve et ce que le Prophète, , nous conseilla dans son Hadith rapporté par An-Nassaï, At-Tirmidhi et Ibn Maja et jugé authentique par Al-Albani. Il, , a dit que l'évocation de la mort pousse à craindre Allah, Exalté soit-Il, à savoir qu'Il nous surveille, à accomplir les ouvres pieuses, à se préparer pour l'au-delà, à s'écarter des péchés et des turpitudes et à renoncer aux plaisirs éphémères de ce monde terrestre.

 

C'est pourquoi, nous rassurons notre soeur en lui disant qu'elle ne doit pas se faire de soucis, et qu’elle est, In Chaa Allah, sur le bon chemin, qu'Allah la rende plus soucieuse d'opter pour le bien et d'accomplir les bienfaits.

 

La dépression n'implique aucunement une foi vacillante. Par contre, Allah, Exalté soit-Il, éprouve Ses serviteurs par ces maladies pour plusieurs raisons et tout ce qui advient au croyant lui demeure toujours bénéfique en vertu du Hadith rapporté par Muslim où le Prophète, , dit qu’un croyant remercie Allah, Exalté soit-Il, lorsqu'un bonheur lui échoit et fait preuve de constance si un malheur le frappe, méritant ainsi la rétribution d' Allah, Exalté soit-Il, dans les deux cas.

 

Qu'Allah vous guide vers ce qu'Il aime et agrée.

 

      Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui