Un homme culpabilise pensant que son père est mort en colère contre lui
Fatwa No: 136626

Question

Je vous pose cette question à la place d'un de mes amis dont le père est décédé depuis 14 ans. Mon ami a maintes fois tenté de surmonter cette épreuve et d'oublier la tragédie de la mort de son père, mais jusqu'à présent, cela reste une chose difficile dans sa vie. Il reste persuadé que la raison à cela est que son père était en colère contre lui avant de mourir. C'est pourquoi il se blâme pour cela. Il est aujourd'hui célibataire et âgé de 45 ans. Il peine chaque jour pour survivre. Il faut savoir qu'il est très religieux et qu'il essaye toujours d'aider les gens dans le besoin. Que lui conseillez-vous de faire ? Existe-t-il une invocation particulière ou quoi que ce soit pouvant aider dans ce genre de situation ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons : Si cette personne a mis en colère son père et lui a désobéi, elle doit alors s'en repentir sincèrement. Par ailleurs, nous lui conseillons de multiplier les bonnes actions et de faire preuve de piété filiale vis-à-vis de son père après la mort de celui-ci dans l'espoir qu'Allah, exalté soit-Il, le rendra satisfait de lui. La meilleure façon de faire preuve de piété filiale envers son père après sa mort consiste à mettre en pratique les recommandations mentionnées dans le hadith suivant : Malik ibn Rabi'a al-Sa‘idi () rapporte :« Nous étions assis chez le Messager d’Allah ( lorsqu’un homme entra et dit : «Ô Envoyé d’Allah ! Après la mort de mes parents devrai-je avoir encore envers eux de la piété filiale ? » « Certes, oui » lui répondit-il () « tu devras quatre obligations à leur égard : Prier pour eux en leur demandant le pardon d’Allah, respecter et exécuter tout engagement qu’ils avaient pris, honorer leurs amis et maintenir le lien de parenté dont le tien n’aurait jamais existé sans eux. Voilà ce qu’il te reste à observer de la piété filiale après leur mort. » (Rapporté par Ahmed, Abû Dâwûd et Ibn Majah). Nous lui conseillons également de s'empresser de se marier, car le mariage contribuera à son équilibre psychologique et l’aidera à faire face aux difficultés de la vie en plus de le préserver des tentations et de leurs causes. Il ne doit pas se résigner aux illusions qui l'empêchent de jouir de la vie comme le veut Allah et il se peut que le diable lui suggère que ce qui lui arrive est un châtiment d'Allah, exalté soit-Il, le poussant ainsi à désespérer de Sa Miséricorde. Il doit se rappeler que la Miséricorde d'Allah est Immense et qu'Allah, exalté soit-Il, est Pardonneur envers quiconque se repent, croit, accomplit de bonnes actions puis demeure sur le droit chemin. Pour terminer, nous attirons votre attention sur le fait qu'il est interdit à une femme d'avoir une relation amicale avec un homme qui lui est non Mahram, car cela fait partie des plans du diable afin d’amener la personne à ce qui met en colère le Tout Miséricordieux. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « ô vous qui avez cru ! Ne suivez pas les pas du Diable. Quiconque suit les pas du Diable, [sachez que] celui-ci ordonne la turpitude et le mal. [...] » (Coran 24/21) Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation