Se marier avec une femme dont on est amoureux et qu'on a connue avant le repentir
Fatwa No: 255097

Question

Salam alaykum, J'ai un énorme problème, il y a un an j'ai arrêté une relation illicite avec une sœur afin de me repentir vers Allah. Cependant je ne cesse de demander à Allah de faire repentir cette femme et de me la donner en mariage. Je suis même allé jusqu'à faire cette doua lorsque que j'étais en voyage car la doua du voyageur est acceptée. Cependant rien n'a changé. Je n'ai aucune nouvelle de cette sœur et désire me marier. Que dois-je faire, patienter ? Ou passer à autre chose et choisir pour le mariage une autre sœur, sachant que je crains que les souvenirs de la première sœur me hantent lors de ma nouvelle relation licite. Qu'Allah vous récompense vous et votre famille.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Vous avez bien fait de vous repentir de cette relation illicite et nous vous recommandons d’être méfiant quant aux liaisons avec les femmes étrangères pour ne pas rechuter dans le péché, nous prions Allah, le Très Haut, de vous prémunir de tout péché et de vous guider vers le droit chemin.

Si cette fille se repent et que vous pouvez vous mariez avec elle, alors il n’y a pas mieux !

L’imam Ibn Mâdjah a rapporté d’après Ibn 'Abbâs (Radhia Allahou Anhouma) que le Prophète () a dit : « Il n’y a pas mieux pour deux amoureux que de se marier. »

Si le mariage avec elle n’est pas possible, alors il ne faut pas différer votre mariage dans l’espoir de l’épouser, car la vie est courte, la mort est prescrite, les obstacles multiples et les femmes sont nombreuses… il se peut qu’Allah, le Très Haut, vous octroie une autre meilleure qu’elle.

L’amour ou la passion a un traitement, l’imam Ibn al-Qayyim a détaillé plusieurs méthodes pour le traiter, parmi elles :

1/ Le mariage – s’il est possible – est le meilleur remède et le plus bénéfique.

2/ Il faut se persuader qu’il n’y a rien à attendre de l’amant.

3/ Il faut savoir que l’attachement à ce qui est impossible de posséder est de la folie et c’est comme le fait de tenter désespérement de toucher le soleil !

4/ Constater les conséquences fâcheuses de cet amour sur sa religion et sur sa vie.

5/ Se rappeler les laideurs et les vices de son amant.

6/ Si ces différentes méthodes ne donnent aucun résultat, alors il ne lui reste plus qu’à recourir à Allah, le Très Haut, Qui répond à l’appel du désespéré quand il L’invoque et le débarrasse du mal qui le ronge : qu’il se soumet à Sa volonté en frappant à Sa porte avec humilité, Lui demandant Son aide et Son secours avec ferveur et recueillement. Si Allah lui facilite Son invocation, qu’il sache que ses efforts ont été couronnés de success, qu’il loue Allah, le Très Haut, qu’il pardonne à son amant, ne le courtise plus, le couvre et ne dévoile pas ses secrets aux gens pour ne pas lui faire du tort, sinon il serait injuste et inique.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui