Elle a délégué une personne pour lui acheter un bien sans préciser le montant de la commission
Fatwa No: 403543

Question

Je travaille dans la vente à paiements échelonnés. Une de mes clientes m’a remis 10000 guinées pour que je lui achète des biens ce qui a nécessité des efforts et l’utilisation de ma voiture. Cette cliente ne pouvait pas se déplacer pour faire ces achats et ne m’a pas précisé le montant de ma commission. J’ai donc accepté en utilisant la voiture personnelle de mon mari et je suis allé acheter tout ce qu’elle avait besoin du marché de gros qui est très encombré. Tout cela pour lui compter le prix de la marchandise à un prix bien inférieur de celui pratiqué dans notre région. J’ai pris une commission de 15% de la valeur de la marchandise sachant que dans le meilleur des cas elle l’aurait achetée dans notre région pour au moins 33% de plus. Maintenant elle me dit de prendre 200 guinées pour l’utilisation de la voiture et 200 pour ma commission alors que j’ai pris 15% de la valeur de la marchandise. Ce que j’ai fait est-il valide du point de vue religieux ou non ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Cette femme vous a mandaté pour acheter des biens sans vous préciser le montant de votre salaire pour ce travail. En conséquence, ce contrat n’est pas valide et ce que vous avez fait en prenant un pourcentage supplémentaire sur la valeur de la marchandise n’est pas permis. Ceci dit, il vous est bel et bien permis de mener à bien ces achats et vous avez droit à un salaire comme il est communément admis pour ce genre de travail selon l’usage en vigueur.

Dans le livre Matâlib Uli An-Nuha fi Sharh Ghâyat Al-Muntaha, il est dit : ‘ Il n’est pas permis de mandater une personne pour effectuer un travail et que le salaire soit inconnu car la compensation qui sera accordé ne sera pas attribué conformément aux règles légales. Il est permis au mandataire de mener à bien les achats au vu de la portée générale de l’autorisation qu’il a reçu pour ce faire. Il a donc droit dans ce cas au salaire correspondant à celui attribué pour un tel travail selon l’usage en vigueur car il a accompli une tâche en échange d’une compensation qui ne lui a pas été remise.’ Fin de citation.

Vous avez donc droit à un salaire équivalent à ce qui est habituellement du pour un tel travail selon l’usage, à quoi vous pouvez ajouter les frais pour le véhicule.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui