Qui sont ceux qui jettent leurs calames dans le verset 44 de la sourate 3 ?
Fatwa No: 443986

Question

Salam Alaïkoum,
Pouvez-vous s’il vous plaît m’expliquer le sens de la sourate 3 verset 44 :
"Ce sont là des nouvelles de l'Inconnaissable que Nous te révélons. Car tu n'étais pas là lorsqu'ils jetaient leurs calames pour décider qui se chargerait de Marie ! Tu n'étais pas là non plus lorsqu'ils se disputaient "
-Qui sont ceux qui jettent leurs calames et qui se disputaient pour décider qui se chargerait de Marie ?
Que Dieu vous comble de ses graces.
Merci par avance de votre réponse.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

« Ce sont là des nouvelles de l'Inconnaissable que Nous te révélons. Car tu n'étais pas là lorsqu'ils jetaient leurs calames pour décider qui se chargerait de Marie ! Tu n'étais pas là non plus lorsqu'ils se disputaient. » (Coran 3/44) Ce qui veut dire : toutes ces informations que Nous te donnons (ô Mohammed) au sujet de la femme de ‘Imrân, de sa fille Maryam (Marie), de Zakariyyâ (Zacharie) et de son fils Yahya (Jean) font partie de l’Inconnaissable (Ghayb) et tu ne les connais que par le biais de la révélation divine. Tu n’étais pas parmi eux lorsqu’ils se disputaient au sujet de Marie lequel d’entre eux aura la faveur de la prendre en sa charge.
Ceux qui se sont disputés au sujet de Marie sont eux-mêmes ceux qui ont jeté leurs calames pour tirer au sort celui parmi eux qui s’occupera d’elle. Il est mentionné dans Tafsîr al-Sa’dy : « Ils sont allés à la rivière et ils se sont mis d’accord pour y jeter leurs calames, le propriétaire du calame qui résisterait au courant d’eau aura la garde de Marie, le calame de Zacharie résista et Zacharie la prit à sa charge. »
Dans le Tafsîr d’Ibn Jarîr al-Tabarî selon 'Ikrima : « La femme de ’Imrân porta sa fille, Marie, dans sa layette et se rendit chez les Bani al-Kahan ibn Haroun (Aaron) le frère de Moise – - qui étaient à cette époque chargés du Temple, à l’instar de la garde de la Ka’aba, et leur dit : « Voilà l’enfant que j’ai consacrée à Allah, occupez-vous d’elle car je ne la reprendrai pas et une fille n’entre pas au Temple ». Ils s’écrièrent : « C’est la fille de notre imam ‘Imran. 'Imran était chargé de l’Eucharistie et c’est lui qui dirigeait leur prière ». Zakarie leur dit : « Confiez-la-moi car ma femme est sa tante maternelle » -Non, lui répondirent-ils, nous ne le feront pas de notre propre gré ». Alors ils firent un tirage au sort et jetèrent les calames avec lesquels ils transcrivaient la Torah. Zacharie l’emporta sur eux et prit Marie à sa charge. »

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui