Que doit faire la femme qui a oublié combien de jours du mois de Ramadan elle doit rattraper ?
Fatwa No: 77869

Question

Une jeune fille souffre d'une faible mémoire et est incapable de se souvenir exactement du nombre de jours de jeûne manqués durant les années précédentes qu'elle doit rattraper. C'est-à-dire qu'elle jeûne avec l'intention de terminer son jeûne avant le mois de Ramadan, mais à chaque fois, celui-ci arrive sans qu'elle soit arrivée à achever son jeûne. Que doit-elle faire et quelle est son expiation ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Certaines choses dans votre question semblent contradictoires. Premièrement, vous dites que la jeune femme souffre d'une faible mémoire et qu'elle est incapable de se souvenir exactement du nombre de jours de jeûnes manqués durant les années précédentes qu'elle doit rattraper. Ensuite, vous mentionnez qu'elle jeûne et émet  l'intention de terminer son jeûne avant le mois de Ramadan, mais qu'à chaque fois le mois de Ramadan arrive sans qu'elle soit arrivée à achever son jeûne. Cela signifie qu'elle sait le nombre de jours de jeûne qu'elle doit rattraper, car sinon, elle n'affirmerait pas avoir été dans l'incapacité d’achever son jeûne.

Quoi qu'il en soit, une personne qui a à accomplir un acte d'adoration n'en sera quitte que par la certitude. Étant donné que cette jeune fille possède la certitude d'avoir un nombre indéterminé de jours de jeûne à rattraper, elle doit jeûner un nombre de jours lui semblant suffisant pour achever son jeûne.

 

Quant au fait de tarder à rattraper ses jours de jeûne manqués durant le mois de Ramadan jusqu'à l’arrivée du mois de Ramadan suivant, s'il ne reste du mois de Cha'bân que le nombre de jours qu'elle doit rattraper, alors, si elle n'a pas d'excuse légitime telle qu'une maladie ou autre, elle doit payer une expiation d'un mudd pour chaque jour de jeûne (non rattrapé avant Ramadan). Mais cette expiation ne se répète pas si elle continue à tarder à rattraper son jeûne. Ainsi, si elle doit rattraper dix jours de jeûne, qu'il ne reste que dix jours du mois de Cha'bân et qu'elle ne les jeûne pas sans avoir d'excuse légitime, elle doit alors payer l'expiation susmentionnée, mais cette expiation ne se répète pas si elle continue à tarder à rattraper son jeûne jusqu'à l’arrivée d’un troisième mois de Ramadan.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui