Transactions bancaires en Grande-Bretagne sont-elles licites et mariage d'un homme musulman à une non-musulmane?
Fatwa No: 88450

Question

J'ai deux questions : la première concerne les transactions bancaires en Grande-Bretagne et si elles respectent vraiment la Charia ?
La deuxième concerne le mariage d'un homme musulman à une non-musulmane. Est-il obligatoire pour cette dernière d'embrasser l'Islam avant ou après son mariage ?
Merci d'avance.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Il est impossible de donner un verdict sur les transactions bancaires en Grande-Bretagne sans connaître la nature de ces transactions et les types de contrat en vigueur. Si vous voulez connaître le verdict au sujet d’une quelconque transaction, vous devez nous la mentionner et expliquer ses conditions et nous nous efforcerons alors de vous donner le verdict légal sur cette transaction.

 

Nous pouvons toutefois vous dire que la plupart des banques d'aujourd'hui pratiquent l'usure de manière ouverte et cela est vrai dans les pays occidentaux comme la Grande-Bretagne. Le musulman qui est obligé de traiter avec ces banques doit donc prendre garde de ne pas tomber dans l'usure, car l'usure est une pratique très dangereuse. Djâbir, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a maudit celui qui se nourrit de l’usure, celui qui la pratique pour autrui, celui qui l’écrit et ses deux témoins. Il a ensuite ajouté qu’ils sont égaux dans le péché. (Mouslim)

 

Le musulman doit donc s'assurer qu’il n’y a pas d'usure, de Gharar (vente aléatoire), de Djahâla ou toute autre chose susceptible d’invalider la transaction.

 

Quant à la question du mariage entre un homme musulman et une femme non-musulmane, Allah, exalté soit-Il, interdit au musulman d'épouser une polythéiste. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

 

« Et n'épousez pas les femmes polythéistes tant qu'elles n'auront pas la foi, et certes, une esclave croyante vaut mieux qu'une polythéiste, même si elle vous enchante. Et ne donnez pas d'épouses aux polythéistes tant qu'ils n'auront pas la foi, et certes, un esclave croyant vaut mieux qu'un polythéiste même s'il vous enchante. [...] » (Coran 2/221)

 

Seules les femmes chrétiennes ou juives font exception à cette règle. En effet, il est permis au musulman d'épouser ces dernières, car Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

 

« [...] (Vous sont permises) les femmes vertueuses d'entre les croyantes, et les femmes vertueuses d'entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur donnez leur mahr, avec contrat de mariage, non en débauchés ni en preneurs d'amantes. [...] » (Coran 5/5)

 

Il est donc permis au musulman d'épouser une femme vertueuse - c'est-à-dire chaste – chrétienne ou juive. Mais il ne lui est pas permis de l'épouser si elle n'est pas chaste.

 

Il est toutefois préférable pour le musulman d'épouser une musulmane pour plusieurs raisons dont les suivantes :

 

1) La musulmane éduquera ses enfants aux valeurs de l'Islam et en cas de séparation, de divorce ou de décès de l'un des partenaires il n'y aura pas de conséquence néfaste au fait que les enfants restent avec elle. Cela n'est évidemment pas le cas avec une femme chrétienne ou juive en particulier à notre époque. Combien d'enfants ont été corrompus par leur mère chrétienne avec qui ils ont grandi après la séparation de leurs parents !

 

2) Le musulman ne peut pas garantir que sa femme juive ou chrétienne n'influencera pas ses enfants et que ceux-ci seront à l’abri de toute croyance ou moralité polythéiste.

 

3) En général, les femmes des gens du Livre de cette époque - en particulier les Européennes - ne sont pas chastes et la majorité d'entre elles commettent la fornication à un âge précoce. Or, la chasteté de la femme est une condition essentielle du mariage avec une femme chrétienne ou juive comme nous l'avons mentionné précédemment.

 

Cependant, si l'homme est sûr de la chasteté de cette femme, la règle de base est qu'il lui est permis de l'épouser et leur mariage est valide même si cette femme n'embrasse pas l'Islam avant la consommation du mariage.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui