La peine que vous éprouvez à l’égard des personnes affligées est une preuve de votre compassion
Fatwa No: 89417

Question

Je suis une personne très sensible. Je pleure facilement et je tombe malade en voyant des gens en difficulté, des gens tués, des maisons détruites, des handicapés qui ne peuvent pas marcher, ou des personnes en grande difficulté. Mais tout le temps je dis : « Ô Allah, fais moi miséricorde, nous sommes à Allah et c’est à Lui le retour. » Pouvez-vous me dire pourquoi tout cela m’arrive ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Sans aucun doute la peine que vous éprouvez à l’égard de ces personnes affligées est un signe de compassion. A la mort de son petit fils, le Prophète () pleura. En réponse à l’étonnement de Sa‘d ibn ‘Ubâda () qui lui demandait pourquoi il pleurait, il a dit :
« C’est le signe de la miséricorde qu’Allah a mise dans le cœur de Ses serviteurs et Allah n’accorde Sa miséricorde qu’à Ses serviteurs miséricordieux.» [(Boukhari et Mouslim)]

Ce que vous ressentez en voyant ces personnes affligées est donc une miséricorde qu’Allah, exalté soit-Il, a placée dans votre cœur envers les musulmans. Nous demandons à Allah, exalté soit-Il, de nous faire tous miséricorde dans ce monde et dans l’au-delà.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation