La sentence relative à celui qui accomplit le Hajj et manque le Tawâf al-Wadâ’
Fatwa No: 89425

Question

Je m’appelle Abd al-Wahhâb et je suis d’Arabie saoudite. Quelle est la sentence relative à celui qui accomplit le Hajj et manque le Tawâf al-Wadâ’ (circumambulation de l’adieu) ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Le Tawâf al-Wadâ’ est obligatoire pour le Hâjj (pèlerin) après qu’il a terminé tous les rites et pris la décision de quitter la Mecque.  C’est l’avis de la majorité des oulémas parmi les hanafites, les chaféites, les hanbalites et les autres. Seule la femme ayant ses règles ou ses lochies en est exemptée. La preuve en est ces paroles de Ibn ‘Abbâs, qu'Allah soit satisfait de lui et de son père : « le Prophète () a ordonné aux pèlerins de ne pas rentrer chez eux avant de faire les derniers tours autour de la Maison Sacrée, mais il en dispensa les femmes en période de menstrues » [(Boukhari)]

Celui qui manque le Tawâf (circumambulation) de l’adieu par oubli ou ignorance doit égorger une bête en sacrifice mais il ne commet aucun péché. S’il le fait délibérément et dépasse la distance de 85 kilomètres (distance minimum autorisant le raccourcissement des prières en voyage), il commet un péché et doit égorger une bête en sacrifice. Dans tous les cas, son Hajj est valide s’il a accompli toutes les obligations. Al-Nawawi dit dans al-Madjmû‘ : « S’il part sans accomplir le Tawâf al-Wadâ’, il désobéit et doit retourner pour l’accomplir tant qu’il n’a pas dépassé la distance minimum à partir de la Mecque autorisant le raccourcissement des prières. » S’il a dépassé cette distance, il ne retourne pas à la Mecque mais doit sacrifier une bête.

Dans son ouvrage Mukhtasar, al-Kharqi a dit : « S’il part avant le Tawâf al-Wadâ’, il revient s’il est proche, sinon il doit sacrifier une bête. »

Ainsi quiconque manque le Tawâf al-Wadâ’ doit égorger une brebis dans le Haram (enceinte sacrée de la Mecque), et la distribuer aux pauvres qui s’y trouvent.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation