L’héritage du petit fils en présence du fils direct
Fatwa No: 90126

Question

Un homme est décédé, laissant un fils. Il avait un autre fils qui est mort de son vivant, et ce fils a laissé un garçon. Ce petit-fils a-t-il droit à l’héritage ? Sa part est-elle équivalente à celle de son oncle paternel ?

Réponse

Louange à Allah, et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

 

Si une personne décède et laisse un fils et un petit-fils, le petit-fils n’a aucun droit à l’héritage, compte tenu de la présence du fils. Bien que tous les deux soient des agnats, le fils du fils décédé ne reçoit aucune part de l’héritage. Le Prophète (Salla AllahouAlaihi wa Sallam) a dit :

 

« Attribuez d’abord les réserves héréditaires aux héritiers réservataires et ce qui reste sera pour le plus proche des héritiers masculins » .

 

Cependant, il est recommandé aux héritiers de donner à ce petit-fils une partie de la succession de son grand-père, à titre de bonté et de maintien des liens familiaux, car Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

 

« Et lorsque les proches parents, les orphelins, les nécessiteux assistent au partage, offrez-leur quelque chose de l’héritage, et parlez-leur convenablement » (Coran 4/8).

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation