Il ne trouve aucun endroit pour prier à part l’entrepôt qui contient des caisses de boissons alcoolisées
Fatwa No: 90502

Question

Je travaille dans une compagnie où je ne trouve aucun endroit pour prier à part l’entrepôt. Malheureusement j’ai découvert qu’il contenait des caisses de boissons alcoolisées. Puis-je continuer à prier en cet endroit ou dois-je cesser de le faire parce qu’il n’est pas pur ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

La prière est permise à l’endroit mentionné à condition qu’aucun membre du corps de celui qui prie ne soit en contact avec de l’alcool. Les oulémas ont dit que la présence d’une impureté près de celui qui prie n’invalide pas la prière, même si elle se trouve sous sa poitrine pendant la prosternation, si elle n’entre pas en contact avec elle. Ainsi il apparaît à l'auteur de la question que la prière dans l’entrepôt mentionné est licite à la condition mentionnée.Cependant les boissons alcoolisées sont interdites en Islam et il n’est pas permis de les entreposer ni d’en assurer la garde et il faut les détruire et les déverser.

Le Prophète () a maudit dix personnes qui traitent avec les boissons alcoolisées comme l’ont rapporté al-Tirmidhî et Ibn Mâdja d’après Anas ibn Malik, qu'Allah soit satisfait de lui : « Le Messager d’Allah () a maudit dix personnes qui traitent avec l'alcool. Celui qui le distille, celui pour qui il est distillé, celui qui le boit, celui qui le transporte, celui chez qui il est transporté, celui qui le sert, celui qui le vend, celui qui profite de l'argent obtenu par sa vente, celui qui l'achète pour lui-même et celui qui l'achète pour quelqu'un d'autre» Ainsi, si le musulman doit respecter ces interdictions, il doit aussi ne pas travailler dans ce qui aide à les violer, car Allah, glorifié soit-Il, dit (sens du verset) : « Et entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression !» Il n’est donc pas permis de travailler dans une compagnie qui vend ou exporte des boissons alcoolisées.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation