La Charia a autorisé le père à frapper son enfant
Fatwa No: 96554

Question

J'espère que ma question qui appelle un avis concernant mon cas bien précis trouvera une réponse incha Allah. Voilà, je me pose des questions à propos de mon mari, car je le trouve dur dans l'éducation de nos enfants et même vis-à-vis de moi-même. Je sais qu'il faut être ferme mais a-t-on le droit de frapper un enfant en ultime solution ? Le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, n'a jamais frappé un enfant et pour ma part je n'ai pas du tout besoin de ça pour que mes enfants obéissent.
Je ne sais pas ce que je dois faire : dois-je penser au divorce pour les protéger ou patienter mais en sachant que c'est risqué. Je ne tiens pas à calomnier mon mari qui en dehors de ça est un bon père qui ne laisse ses enfants manquer de rien et qui joue bien avec eux, je voudrais juste trouver des preuves montrant l'interdiction de frapper un enfant si de telles preuves existent bien sûr.

Réponse

Louange à Allah.  Paix et salut sur Son Prophète.

Chère sœur,

 

La Charia a autorisé le père à frapper son enfant pour le discipliner et la preuve est que le Prophète, , a dit qu’il faut ordonner aux enfants d’accomplir la Salate quand ils atteignent l'âge de sept ans et les frapper à dix ans s'ils ne la font pas (rapporté par Abou Dawoud).

Le Prophète,, a donc autorisé de les frapper s'ils ne la font pas.

 

Cependant, il faut savoir que ce genre de punition ne doit pas mettre en danger l’enfant et plusieurs choses doivent être prises en considération :

 

1/ Celui qui est chargé d'infliger la punition ne doit pas infliger plus de dix coups car le Prophète, , a interdit d'infliger à quiconque plus de dix flagellations sauf lorsque les châtiments du Hadd sont appliqués (rapporté par Boukhari et Muslim).

 

2/ Il ne doit pas frapper le visage car le Prophète, , a interdit de porter des coups au visage (rapporté par Ahmed).

 

3/ Il doit s'abstenir de frapper à des endroits qui font mal ou qui peuvent être endommagés comme les organes génitaux, le ventre ou d'autres parties semblables du corps.

 

4/ Il doit s'abstenir de frapper lorsqu'il est dans un état de fureur qui fait perdre à la personne tout contrôle de soi.

 

Dès lors, si votre mari respecte ces conditions lorsqu'il frappe vos enfants, il n'est pas en faute et il ne faut pas que cela vous mette en colère car c'est dans l'intérêt de vos enfants.

 

S'il ne respecte pas ces conditions, vous devez le conseiller à ce sujet et lui expliquer que battre les enfants doit être une solution de dernier recours.

 

En revanche, vous devez éviter que cela devienne une voie par laquelle satan vous leurre, en vous incitant à demander le divorce en raison de ce faible prétexte et nous vous rappelons que le Prophète, , a dit que la femme qui demande le divorce à son mari sans raison n'entrera pas au Paradis (rapporté par At-Tirmidhi); d'autant plus que vous reconnaissez qu'il est tendre et généreux avec toute la famille.

 

Il est alors évident que demander le divorce dans un tel cas relève de l'ingratitude, d'autant plus que c'est un péché.

 

Et Allah sait mieux.

 

 

 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui