La fin de la sourate Al-Baqara (La Vache) désigne-t-elle les deux derniers versets de cette sourate ?
Fatwa No: 138275

Question

Lorsqu'il est fait mention de la fin de la sourate Al-Baqara (La Vache) dans les livres, cela désigne-t-il uniquement les deux derniers versets ou les trois derniers versets ou bien cela dépend-il du hadith rapporté à ce sujet et des circonstances de la récitation ? Existe-t-il une divergence entre les savants à ce sujet ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

La fin de la sourate Al-Baqara (La Vache) désigne les deux derniers versets de celle-ci comme l'indique la Sunna. Le Prophète () a dit :

« Quiconque récite de nuit les deux derniers versets de la sourate Al-Baqara (La Vache), ceux-ci lui suffiront pour être protégé. » (Boukhari, Mouslim)

Ces deux versets sont les suivants (sens des versets) :

« Le Messager a cru en ce qu'on a fait descendre vers lui venant de son Seigneur, et aussi les croyants : tous ont cru en Allah, en Ses anges, à Ses livres et en Ses messagers ; (en disant) : "Nous ne faisons aucune distinction entre Ses messagers". Et ils ont dit : "Nous avons entendu et obéi. Seigneur, nous implorons Ton pardon. C'est à Toi que sera le retour". Allah n'impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité. Elle sera récompensée du bien qu'elle aura fait, punie du mal qu'elle aura fait. Seigneur, ne nous châtie pas s'il nous arrive d'oublier ou de commettre une erreur. Seigneur ! Ne nous charge pas d'un fardeau lourd comme Tu as chargé ceux qui vécurent avant nous. Seigneur ! Ne nous impose pas ce que nous ne pouvons supporter, efface nos fautes, pardonne-nous et fais nous miséricorde. Tu es Notre Maître, accorde-nous donc la victoire sur les peuples infidèles. » (Coran 2/285-286)

C'est ce que mentionne le livre Charh al-Tirmidhî de son auteur al-Mubârakfûrî. Al-Nawawî a dit dans son explication du Sahîh Muslim au chapitre « L'encouragement à la récitation des deux derniers versets de la sourate Al-Baqara (La Vache) » : « Il cita ensuite plusieurs hadiths dont celui dans lequel Abdullah ibn Mas'ûd, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que lors de la nuit de l'ascension du Prophète (), trois choses lui furent données : "Les cinq prières quotidiennes, les deux derniers versets de la sourate al-Baqara (La Vache) et le pardon des péchés majeurs de ceux de sa communauté qui n'auront donné aucun associé à Allah." »

Quant à votre question concernant l'existence d'une divergence entre les savants, si vous entendez par cela une divergence entre les savants à propos de ce que désigne la fin de la sourate al-Baqara (La Vache), nous n'avons pas trouvé de divergence entre les savants à ce sujet.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui