Est-il interdit d'offrir de la viande de l'Aïd à des non-musulmans ?
Fatwa No: 275053

Question

Salam alaykoum,
Est-il interdit d'offrir de la viande de l'Aïd à des non-musulmans ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Les jurisconsultes ont divergé au sujet du verdict concernant le fait de nourrir un mécréant en lui donnant de la viande du sacrifice du jour de l’Aïd. Certains d’entre eux sont d’avis que cela est permis, d’autres sont d’avis que cela est détestable, d’autres encore sont d’avis que cela est interdit.

Ibn Qudâma a dit dans al-Mughnî ce qui suit : « Il est permis de nourrir un mécréant en lui donnant de la viande provenant du sacrifice du jour de l’Aïd. Ceci est l’avis d’al-Hasan, d’Abû Thûr et des Hanafites. Mâlik a dit : ‘‘Je préfère qu’on en donne à d’autres qu’eux’’ et il est d’avis tout comme al-Layth qu’il est détestable de donner à un chrétien la peau de la bête sacrifiée. Nous hanbalites disons que ceci est de la nourriture qu’il peut manger, il est donc permis d’en donner au Dhimmi comme le reste de sa nourriture et parce que c’est une aumône surérogatoire. Il est donc permis de donner à manger à un Dhimmi et à un prisonnier de la viande provenant du sacrifice comme toutes les autres aumônes surérogatoires. Quant à l’aumône obligatoire, il n’est pas valable de la verser à un mécréant car c’est une aumône obligatoire. Elle ressemble ainsi à la Zakât et à l’expiation des serments. »

Les Chaféites sont d’avis qu’il est interdit de nourrir un mécréant avec de la viande provenant du sacrifice, que ce soit par le biais de l’aumône, d’un présent ou autre. Il est mentionné dans Nihâya al-Muhtâdj qui est un traité chaféite :
« Il n’est absolument pas permis de nourrir un mécréant en lui donnant de la viande provenant du sacrifice du jour de l’Aïd. Par conséquent le pauvre et celui à qui on a donné de la viande doivent s’abstenir d’en donner à un mécréant car la finalité de ce rite est d’être charitable envers les musulmans en leur donnant de la nourriture car c’est le présent d’Allah pour eux et ils sont Ses invités. Il ne leur est donc pas permis de donner l’opportunité à autre qu’eux d’y prendre part. »

Les Malékites sont d’avis que cela est détestable. Il est mentionné dans le commentaire de Mukhtasar Khalîl : « L’avis faisant autorité dans notre école jurisprudentielle est qu’il est détestable pour une personne qui a sacrifié une bête de nourrir un mécréant avec la viande provenant de ce sacrifice, qu’il soit Dhimmi ou autre que cela car c’est un acte pour se rapprocher d’Allah et le mécréant n’est pas concerné par cela… »

Il ne fait aucun doute que le plus méritoire et le plus prudent est de ne pas nourrir un mécréant de la viande du sacrifice du jour de l’Aïd prenant ainsi en compte la divergence des avis.
Cependant si un musulman le nourrit avec, alors nous espérons qu’il n’a pas commis de péché.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui