Prier avec les fidèles qui regroupent deux prières sans excuses valables
Fatwa No: 412873

Question

J'accomplis mes prières obligatoires à la mosquée, louanges à Allah, et, en hiver, l'imam se laisse souvent aller à regrouper l'accomplissement des prières du Dhohr et du 'Asr, et celles du Maghrib et du 'Icha, sans aucune excuse valable comme se peut l'être en cas de pluie ou de vent. Il les regroupe uniquement en raison d'un léger froid, ou quand il y a une petite chaleur qui reste supportable. Mais en été, il les regroupe souvent. En mon for intérieur, je ne suis pas convaincu qu'il faille regrouper ces prières. Même les fidèles qui ont un minimum de connaissance de cette pure religion le savent. J'ai souvent adressé des conseils à cet imam mais il me répond que la religion permet d'être appliquée avec facilité. Je ne souhaite pas créer des troubles et des problèmes à la mosquée entre les gens.
1- M'est-il permis lorsque l'imam regroupe les prières d'émettre l'intention d'accomplir une prière surérogatoire et non une obligatoire ?
2- La récompense est-elle plus grande quand on l'accomplit à son heure, malgré le petit nombre de fidèle puisque la plupart l'ont accompli au moment où l'imam les a réunis, ou celle accomplit avec ce dernier quand il les a réunis est-elle mieux récompensée ? Certains fidèles prétextent que la prière en groupe permet de bénéficier d'une récompense plus importante que celle accomplie seule. Vu qu'on ne trouvera personne avec qui prier au cas ou les prières ont été regroupées. Or, il n'est pas avéré que ces prières étaient en droit d'être regroupés. Aucune excuse valable ne le justifiait. Pourtant, ces fidèles appuient leurs propos avec des expressions telles que : 'Mourir avec le groupe de fidèle est une miséricorde' Je souhaite comprendre : Accomplir une prière à son heure est-elle meilleure qu'une autre qui a été faite regroupé sans excuse ? Au point où même si je prie à la maison ou à la mosquée et que je ne trouve personne pour prier avec moi ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Il fait partie des grands péchés de regrouper l'accomplissement de deux prières sans raison valable. La deuxième des deux prières qui a été accompli en avance n'est pas valide si aucune raison valable ne justifie de les avoir regroupé.
Le juriste Ibn Hajar Al-Makkî a répertorié comme faisant partie des péchés majeurs le fait de retarder volontairement l'accomplissement de la prière au delà de son heure prescrite, ou l'accomplir avant son heure prescrite sans raison valable, que ce soit un voyage, une maladie.
Le juriste Ibn Hajar Al-Makkî a dit : ' Le délaissement de la prière et le fait de l'accomplir avant ou après son heure prescrite sans raison valable constitue un péché majeur. C'est l'avis de l'auteur du livre Al-'Udda tel que l'ont rapporté les deux cheikhs et ils sont d'accord avec lui. Pour l'auteur du livre al-Anwâr, ce n'est un péché majeur uniquement s'il ne l'accomplit pas par la suite à son heure prescrite. Mais selon nous, cette restriction n'a pas lieu d'être. En effet, s'il la refait par la suite à l'heure qui lui est initialement prescrite, on considérera qu'il aura, en l'ayant accompli avant son heure et volontairement, pris la religion pour un jeu.' Fin de citation.
Sachant cela, il vous est formellement interdit de prier avec ces fidèles quand l'imam les réunit sans raison valable.
Un léger froid ou une chaleur supportable n'est pas une raison permettant de réunir les deux prières. Il vous est obligatoire de leur interdire de commettre cet acte blâmable et de leur expliquer que leurs prières, dans cette situation, n'est pas valide. Et qu'il leur faut la refaire. Et aussi, qu'une telle attitude correspond à prendre la religion pour un jeu, qu'Allah nous en préserve.
S'ils ne s'abstiennent pas d'agir de la sorte et ne répondent pas à votre appel, alors quittez la mosquée après avoir accompli avec eux la première des deux prières et n'accomplissez pas la deuxième qu'ils s'apprêtent à accomplir.
Il ne vous est pas permis d'accomplir cette deuxième prière en ayant l'intention qu'elle vous soit comptabilisée à titre de prière surérogatoire puisque cela revient à reconnaitre le bien fondé du mal que les fidèles commettent en réunissant les deux prières.
Lorsque l'heure légale de la deuxième prière arrive, accomplissez-la à la mosquée avec les fidèles qui souhaitent la prier en son temps prescrit, ou encore dans une autre mosquée. Si rien de tout cela n'est possible, alors priez la dans votre maison, en groupe, avec les membres de votre famille.
Si vous ne trouvez personne pour l'accomplir en groupe alors faites la seul en son heure prescrite. Voilà ce qui vous incombe et vous affranchira de toute responsabilité auprès d'Allah.
Cependant, suivre un groupe important de fidèle qui commettent une erreur ou agissent de façon contraire à la vérité est une des voies du diable et représentent le chemin qui mènera au bord du gouffre tout ceux qui l'emprunteront. L'obligation de s'attacher au groupe des musulmans, de s'y joindre et de ne pas s'en écarter est une miséricorde uniquement si ce groupe agit conformément à la vérité. Et non quand il agit de façon contraire à la vérité. Or, le cas échéant, cette attitude en opposition à la vérité fait même l'objet de l'unanimité. Qu'Allah fasse miséricorde à al-Fudayl qui a dit : ' Suis le chemin de la guidée, ne te nuira en rien le peu de gens qui l'emprunte. Et méfie-toi des voies de l'égarement, et ne sois pas leurré par le grand nombre de gens qui court à leur perte.
Efforcez-vous de conseiller cet imam et les fidèles qui sont avec lui. Portez à leur connaissance les propos que nous avons consignés dans cette fatwa. Expliquez-leur que la prière est d'une importance majeure et que la négligez dénote un niveau faible de la religion, qu'Allah nous en préserve.
Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui