Calembour au lieu du mensonge
Fatwa No: 42660

Question

Est-ce que la femme a le droit de mentir à son époux lorsqu'il s'agit de lui cacher la vérité sur l'un de ses enfants ? Elle a peur de sa réaction. Merci.

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Chère sœur,

 

Le mensonge - dans un cas pareil - est interdit. Sauf si l'épouse par sa connaissance de la nature de son mari est certaine que si elle lui dit la vérité alors il va nuire à son fils une nuisance illicite selon la Chariâ (et que cela va provoquer une "Fitna" (discorde) et une rupture entre son mari et son fils), alors il lui est permis de mentir.

 

Car le Prophète, Salla Allahou Alaïhi wa Sallam, a dit : " N'est pas menteur, celui qui concilie entre les gens, en faisant prospérer le bien ou en disant du bien. "  (Boukhari et Muslim)

 

Néanmoins elle ne doit recourir au mensonge qu'au cas où elle ne pourrait le remplacer par des calembours.

 

"Le calembour": C'est le fait de parler avec des mots qui ont un sens évident se présentant à l'esprit de celui à qui on parle, alors qu'ils ont un autre sens caché. L'interlocuteur fait allusion au sens caché alors que celui à qui il parle comprend le sens évident.

 

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui