Ceux qui voyagent d’un pays à l’autre pour collecter les donations en faveur des écoles et des mosquées
Fatwa No: 87588

Question

Depuis des années, un groupe de gens voyageaient d’un pays à l’autre pour collecter les donations en faveur des écoles, des mosquées, etc. Ces gens prenaient les frais de ces voyages et, petit à petit, ils ont commencé à y ajouter des frais de séjour. Maintenant, ils réclament un taux de 15% de ce qu’ils collectent. Ce domaine a pris la forme d’une activité commerciale et d’une adjudication où ils choisissent la meilleure offre. Cela est-il licite en Islam ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Les associations caritatives sont autorisées à choisir une personne qualifiée pour collecter les donations, tout en s’engageant à payer les frais de son déplacement en plus d’une rémunération fixe. Cependant, il est mieux que ceux qui travaillent dans ce genre de projet soient des bénévoles qui le font en espérant exclusivement la récompense d’Allah, exalté soit-Il. La preuve : Allah, exalté soit-Il, donne le droit à celui qui perçoit la Zakât d’en avoir une part, même s’il est riche. Certes, la collecte de la Zakât est une obligation collective qui vise à établir l’un des piliers de la religion, soit la Zakât. Or, s’il est licite de toucher un salaire pour une œuvre aussi importante, alors a fortiori pour une tâche moins importante.

Cependant, il est illicite de payer à ces gens un pourcentage de l’argent collecté, car cela implique l’ignorance du salaire. Autrement dit, cet agent peut collecter beaucoup d’argent avec un effort minime, ou ne rien collecter en dépit du grand effort qu’il a prodigué. La rémunération sera donc inconnue, alors que la Charia stipule qu’il est indispensable de la déterminer.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui