Comment partager l’héritage entre les membres de cette famille ?
Fatwa No: 89433

Question

Comment partager l’héritage entre les membres de la famille que voici :
Le défunt a laissé une épouse, un fils, trois filles et une fortune de 30000.
La mère morte a laissé derrière elle trois filles, un fils et une fortune de 90000.
Ces deux cas se rapportent à ma famille. Mon père est mort alors que je lui devais 30000 dont je ne pus m’acquitter de son vivant. Aujourd’hui, je suis capable de payer cette somme à ses héritiers qui sont ma mère, mes trois sœurs et moi-même.Je ne sais comment partager cet héritage maintenant parce que ma mère est âgée et que cela rend les choses plus difficiles. Je pense qu’il faut retarder le partage jusqu’au jour où il faudra partager l’héritage de ma mère parce que le partage de l’argent soulèvera de grandes disputes. En même temps, je ne veux pas agir contrairement à la Charia (législation musulmane). Qu’en pensez-vous ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Ce que votre père a laissé est un droit de ses héritiers. Il est de votre devoir de le leur donner et vous n’avez pas le droit de tergiverser ni de retarder le partage sans leur agrément à tous. Vous presser de le faire sera meilleur et évitera les disputes. L’âge avancé de votre mère ne peut être un obstacle au partage de l’héritage et à la fixation de sa part. Si vous craignez des disputes à cause du partage, soumettez l’affaire à un centre islamique pour que les responsables s’en chargent.

Si comme vous le dites votre père a laissé une épouse, un fils, trois filles et cette somme d’argent de 30000, les parts doivent être ainsi :

L’épouse aura 1/8 de la somme soit 3750 et le reste sera partagé entre les enfants de façon à donner au garçon une part double de celle de la fille c’est-à-dire 10500 pour lui et 5250 pour chacune des filles.

Si la mère mentionnée dans la deuxième question est votre mère, vous ne pouvez partager ses biens durant sa vie. S’il s’agit d’une autre question indépendante et que les héritiers sont ceux mentionnés, ils héritent en vertu des droits d’agnation, l’homme ayant une part deux fois égale à celle de la femme. La part du garçon sera donc 36000 et celle de chacune des filles 18000.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui