Nombre minimum de personnes pour que la prière du vendredi soit valide
Fatwa No: 90338

Question

Je m’appelle Uchâbi et je suis indien. Je vis actuellement en Chine pour faire des études et j’ai avec moi cinq étudiants musulmans indiens et quatre autres musulmans de divers pays. Le problème avec nous est la prière du vendredi parce que la mosquée est très éloignée de notre lieu d’habitation. Nous y allons le vendredi pour prier mais ils commencent cette prière après celle d’al-Dhouhr (midi) et nous en sommes tous déconcertés. Là où nous habitons, les quatre autres étudiants accomplissent la prière ensemble et l’un d’entre eux qui est du Yémen fait l’imam. Nous les cinq Indiens sommes perplexes.Que devons-nous faire, devons-nous continuer à aller à la mosquée ou accomplir la prière du vendredi avec les autres chez nous ? Nous désirons avoir votre réponse.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

 

Notre frère dit que la salât commence après la prière d’al-Dhuhr (midi) et, s’il veut dire qu’elle commence après l’arrivée du temps de la prière d’al-Dhuhr, nous ne voyons pas en quoi cela vous déconcerte.

Dans tous les cas, si vous habitez une ville où la prière du vendredi est accomplie, vous devez y assister même si la mosquée est éloignée, et que vous ayez entendu l’appel ou non, contrairement à la prière en commun qui n’est obligatoire que pour celui qui entend l’appel. En effet, chaque ville constitue une unité et celui qui s’y trouve doit assister à la prière du vendredi à moins que la distance jusqu’à la mosquée soit telle que cela lui cause une difficulté insupportable, dans ce cas elle n’est pas obligatoire. Allah, glorifié soit-Il, dit (sens du verset) : « Nous n'imposons à aucune âme une charge qu'elle ne puisse supporter. » (Coran 6/152)

La règle de la charia est que toute difficulté est levée par une facilitation et vous devez alors accomplir la prière chez vous et en groupe. Or, il est connu que les oulémas ont divergé au sujet du nombre minimum de personnes pour que la prière du vendredi soit valide, et aucun texte n’en mentionne un de façon claire. Ce qui fait l’unanimité, c’est la notion de « groupe », qui s’obtient avec deux personnes, un imam et quelqu’un qui prie avec lui, comme pour les cinq prières. Ibn Taymiya dit, pour sa part, que cette prière est valide avec trois hommes minimum, un imam et deux avec lui. En résumé, s’il vous est difficile d’aller à la mosquée pour la prière du vendredi, votre nombre est suffisant pour l’accomplir avec vos autres frères musulmans étudiants.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation